Élections municipales à Saint-Malo : sept candidats à l'assaut du château

L'hôtel de ville de Saint-Malo abrité au château / © Krystel Veillard - France Télévisions
L'hôtel de ville de Saint-Malo abrité au château / © Krystel Veillard - France Télévisions

La campagne bat son plein à Saint-Malo pour les prochaines échéances municipales du mois de mars. Le maire sortant Claude Renoult a annoncé qu'il ne se représentait pas et sa succession paraît très ouverte. Avec sept candidats, dont quatre proches du centre, difficile de dire qui prendra la mairie.

Par Krystell Veillard


Vous vous en souvenez, le maire actuel de Saint-Malo Claude Renoult, qui appartenait à la majorité municipale en 2014, avait pris la mairie cette année-là, après avoir fait dissidence, sortant du même coup, un peu à la surprise générale, le maire René Couanau, qui occupait le siège depuis quelque 25 ans. Cette année Claude Renoult, après six ans à la tête de la ville a annoncé qu'il ne briguerait pas un nouveau mandat, en raison de son âge.
 

 
Un jeune héritier pour succéder au maire sortant


Sa succession n'a pas été simple à établir. Plusieurs candidats ont été pressentis, c'est finalement Jean Coudray qui est s'est lancé dans la bataille. Adjoint au maire sortant,  chargé de la Jeunesse et de l’Animation, ce candidat de 39 ans, est ostéopathe et père de cinq filles. Un héritier donc par rapport à la municipalité précédente, mais aussi par son ascendance. Son père a lui aussi été élu de la ville et son grand-père surtout, Georges Coudray député et maire de Paramé, avant la fusion de la ville. Le jeune candidat défend fièrement le bilan, avec la certitude dit-il "d'avoir fait bouger les choses", mais tout en arguant de sa jeunesse, d'une équipe renouvelée et en insistant sur le fait que son programme, s'il est dans la continuité du précédent, apportera des améliorations, notamment en matière environnementale, et pour "l'attractivité de la ville pour les familles, avec des équipements de qualité"
 
Municipales à St-Malo : Jean Coudray
Interviews : Jean Coudray, candidat de la majorité sortante «Tous Malouins»
 

Le député LR Gilles Lurton mise sur sa notoriété


Il faut dire que l'urbanisation à marche forcée engagée par l'équipe de Claude Renoult, pour "réveiller une ville endormie" et "rattraper un important retard" se justifie-t-elle, a quelque peu bousculé les Malouins, qui aujourd'hui ont parfois du mal à se retrouver dans une ville transformée en vaste chantier. Des reproches sur lesquels surfent largement les autres candidats à la mairie. Gilles Lurton d'abord, le député les Républicains, ancien adjoint de René Couanau à la mairie, et qui a lancé une grande consultation auprès des habitants, sur laquelle il construit son programme et qui compte largement sur sa notoriété pour faire la différence. Un candidat, qui se sent bien chez les Républicains dit-il, mais proche du centre droit, tendance démocratie chrétienne, assez caractétéristique de cette Haute Bretagne.
 
Municipales à St-Malo : Gilles Lurton
Interview : Gilles Lurton, candidat LR « Saint-Malo notre lien » - recueillie par Krystel Veillard et Christophe Rousseau
 
 

L'humanisme d'Anne Le Gagne, au centre toute !


Anne Le Gagne, élue départemenatale; qui avait commencé la campagne en 2e position sur la liste de Gilles Lurton l'a quittée peu de temps après pour faire cavalière seule, ne se retrouvant pas en cohérence avec les valeurs et les méthodes de travail du député malouin. Médecin hospitalière, spécialisée en gériatrie, cette jeune quinquagénaire met en avant l'humanisme au coeur de sa vie et le centre au coeur de son engagement politique. Et pour elle, au niveau local "c'est la personnalité du candidat", qui pèsera dans le choix. La candidate proche du MoDem, accueille sur sa liste des personnes de tous horizons, venant de la société civile ou de partis politiques. Valérie Fribolle, par exemple, qui était candidate LREM revendiquée lors des dernières législatives... mais qui n'a pas reçu l'investiture cette fois. Et quand on évoque justement un lien avec le parti présidentiel, Anne Le Gagne répond "la question ne se pose pas et n'a pas lieu d'être !".
 
Municipales à St-Malo : Anne Le Gagne
Interview : Anne Le Gagne, liste «Saint-Malo au cœur des possibles» recueillie par Krystel Veillard et Christophe Rousseau
 
 

Au centre gauche, Stéphane Perrin pour impliquer davantage les habitants à la décision


Pas très éloigné, au centre gauche, pour le Parti Radical de Gauche, le conseiller régional Stéphane Perrin, conseiller municipal d'opposition, avait joué les challenger entre Claude Renoult et René Couanau lors de l'échéance de 2014, arrivant même en deuxième position au second tour. Il compte bien "impliquer davantage les habitants dans la vie de leur ville". Un autre des reproches à la municipalité sortante, qui n'a pas suffisamment concerté la population dans cette transformation "brutale" du visage de la cité. L'élu régional développe lui deux axes majeurs dans son programme, une démocratie active, participative et une transition écologique, "pour faire respirer la ville" explique-t-il.
 
Municipales St-Malo : Stéphane Perrin
Interview : Stéphane Perrin, candidat PRG « Saint-Malo c’est vous » recueillie par Krystel Veillard et Christophe Rousseau
 


Le "pari un peu fou" d'une liste d'Union de la gauche pour Christine Bourquard


Mais ces quatre candidats du centre, se situent bien dans un mouchoir de poche sur l'échiquier politique et il sera compliqué pour les Malouins de les départager selon des convictions politiques. Pour ce qui est des étiquettes politique, à l'inverse c'est un aspect totalement assumé pas Christine Bourquard, musicienne dans la vie, et très engagée auprès d'Europe écologie les Verts. Elle fait "le pari un peu fou dit-elle d'une liste d'union de la gauche", rassemblant notamment le PS, l'UDB, Nouvelle Donne, génération ou encore la France Insoumise, mais aussi des citoyens. "Ça oblige à décloisonner, à sortir de ses pratiques politiques habituelles, mais en fait sur les contenus on s'aperçoit qu'on est très proches", poursuit-elle.
 
Municipales à St-Malo : Christine Bourquard
Interview : Christine Bourquard (EELV) liste d'union de la gauche « Saint-Malo, cité verte et solidaire »
 

Une liste citoyenne portée par Alain Guillard


L'écologie, un thème qui traverse presque tous les programmes des candidats, avec surtout le refus d'une bétonisation de la ville, subie par les Malouins ces dernières années. Et selon Alain Guillard, à la tête d'une liste citoyenne, Saint-Malo est devenue une caricature de la France d'aujourd'hui avec un creusement des inégalités. Pour lui la mixité sociale doit se faire à l'échelle des quartiers et non à celle de la ville, où certains quartiers accueillent 70% de logements sociaux et d'autres seulement 3%, en fonction de la proximité de la mer...

 
Municipales à St-Malo : Alain Guillard
Interview Alain Guillard liste citoyenne «Saint-Malo Autrement» recueillie par Krystel Veillard et Christophe Rousseau


Faire revenir les jeunes Malouins pour le Rassemblement national


Pour Philippe Mialhes, candidat du Rassemblement national, soutenu récemment par Marine La Pen en visite dans la Cité Corsaire, l'important c'est de faire revenir les jeunes Malouins, dans la ville, où rien n'est fait pour les retenir, dit-il.
 
Municipales à Saint-Malo : Philippe Mialhes
Interview : Philippe Mialhes candidat RN « Rassemblement pour Saint-Malo »

Un parti qui compte bien profiter de l'éparpillement au centre pour récupérer quelques sièges, ce qui n'avait pu se faire, à quelques dizaines de voix près, en 2014. 
 


Le paysage politique, ici comme ailleurs est profondément bouleversé par les derniers mouvements sociaux, conjugués au macronisme. Même à Saint-Malo, bastion de la droite depuis plus de 30 ans, bien malin qui pourrait dire aujourd'hui quels noms sortiront des urnes les 15 et 22 mars prochain. 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus