• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Municipales à Saint-Malo : Claude Renoult élu, une veste pour René Couanau

Alors qu'il postulait à un 5è mandat, le maire sortant René Couanau, divers droite est battu par son ancien adjoint, Claude Renoult qui se présentait en face. Dépassé par son rival, et talonné par la liste de gauche à l'issue du premier tour, il avait décidé de se maintenir malgré tout.

Par Krystell Veillard

La liste de Claude Renoult arrive en tête, c'est une claque pour le maire sortant à Saint-Malo, René Couanau qui se présentait pour la 5è fois devant ses concitoyens. Il n'arrive qu'en 3ème position, battu avec seulement 28,1 % des voix, alors que Claude Renoult réalise un score de 41,3% des suffrages et Stéphane Perrin, pour la gauche un score de 30,6% des voix.
Claude Renoult qui confie à l'annonce des résultats : "Je suis parti de loin, dans la mesure où je n'étais pas connu en politique, ayant commencé en 2008 à la mairie avec René Couanau. (...) Il y avait une lassitude parmi les Malouins depuis quelques mois et quelques années."

L'interview de Claude Renoult :

"c'est une nouvelle ère qui va commencer. On a suscité beaucoup d'espoirs. On va montrer qu'on peut faire de la politique autrement."

L'interview de Claude Renoult


Une triangulaire à l'issue du premier tour


Alors la question évidemment sur Saint-Malo, était de savoir si oui ou non après 25 ans de mandat, René Couanau allait devoir rendre les clés de la mairie. Le maire sortant n'a terminé que second, dimanche dernier, avec 28,8% des suffrages, un point et demi derrière son ex-premier adjoint, Claude Renoult. 30,2%.
Les deux hommes se détestent, Claude Renoult reproche à René Couanau d'avoir voulu briguer le mandat de trop, d'être déconnecté de la vraie vie, de privilégier son goût du pouvoir. Alors que René Couanau, reproche à Claude Renoult d'être le sous-marin du patronat local, de ne pas être guidé par le sens de l'intérêt général. Il avait donc pris la décision de ne pas laisser le champ libre à son adversaire, et de se maintenir au second tour.
Une pagaille à droite dont Stéphane Perrin, PRG, espèrait bien profiter pour faire basculer la ville à gauche. Il a réalisé un score d'un peu plus de 25% au premier tour. 


La réaction de René Couanau :

"Je ne regrette pas,  ces 6 mois exaltants, pendant lesquels nous avons présenté notre vision de l'avenir, ça vaut le coup de se battre et de partir le sabre à la main !"
La réaction de René Couanau



Les résultats du premier tour

© France 3 Bretagne
© France 3 Bretagne




 

A lire aussi

Sur le même sujet

Exposition War à la Courrouze

Les + Lus