René Couanau : stop ou encore ? A Saint-Malo, le maire sortant postule à un 5e mandat

René Couanau postule à un 5e mandat / © C. Rousseau
René Couanau postule à un 5e mandat / © C. Rousseau

A Saint-Malo, René Couanau, 77 ans, divers droite, est maire depuis 1989. Après avoir annoncé qu'il passerait la main, l'ancien député a finalement décidé de se représenter. Il n'en fallait pas plus pour que la thématique du mandat de trop s'invite dans la campagne. 

Par Gilles Le Morvan

En France, 25% des maires des villes de plus de 30 000 habitants occupent leur fauteuil depuis plus de 18 ans. Si le champion en titre, le socialiste Michel Sainte-Marie, maire de Mérignac (33), a décidé de prendre sa retraite après 40 ans de mandat, quelques uns de nos emblématiques barons bretons, comme Pierre Méhaignerie et René Couanau, ont donc choisi de repartir. A Vitré, la réélection de Pierre Méhaignerie, élu depuis 1977, s'annonce comme une formalité, mais à Saint-Malo, René Couanau va voir du monde se dresser sur sa route. Et pas seulement à gauche. Puisque l'un de ses anciens adjoints est également sur la ligne de départ.


Ambiance tendue

Face au maire sortant, 4 candidats sont donc en lice. Aucun n'évoque, ouvertement du moins, l'âge du capitaine. Tous en revanche soulignent, pour la dénoncer, la trop grande longévité du maire à son poste, et écornent son bilan, en pointant une démographie en baisse et un taux de chômage record sur le bassin d'emploi.
L'ambiance est tendue, notamment à droite, puisque l'un de ses anciens adjoints, éconduit l'an passé, espère revenir à la mairie par la grande porte : Claude Renoult, 66 ans, dénonce la déconnexion du maire avec "les milieux économiques" et la "vraie vie". A l'extrême droite, Jean-Louis Robin, 62 ans, sera le candidat soutenu par le Front National. A gauche, la division est plus "classique" Stéphane Perrin, 35 ans, emmènera une liste ou l'on retrouve le PRG, le PS, Europe écologie les Verts et l'UDB. Et Alain Guillard, 56 ans, fédèrera sous son nom le Front de gauche et le NPA... Pour mémoire, Jean-Luc Melenchon était venu lui apporter son soutien fin janvier.

Paroles de candidats, de gauche à droite :

Liste Osons Franchement à gauche

Alain Guillard : "Il faut en finir avec la droite malouine responsable d'une purge sociale !"
Alain Guillard, liste Osons Franchement à gauche
Interview : G. Le Morvan / C. Rousseau

Liste Saint-Malo l'Avenir ensemble

Stéphane Perrin : "Saint-Malo est la seule ville à perdre des habitants dans un département qui en gagne !"
Stéphane Perrin, liste Saint-Malo l'Avenir ensemble
Interview : G. Le Morvan / C. Rousseau

Liste Saint-Malo le renouveau

Claude Renoult : "Le maire sortant est déconnecté de la vraie vie !"
Claude Renoult, liste Saint-Malo le renouveau
Interview : G. Le Morvan / C. Rousseau

Liste Saint-Malo bleu marine

Jean-Louis Robin : "le 4e mandat de René Couanau est une catastrophe !"
Jean-Louis Robin, liste Saint-Malo bleu marine
Interview : G. Le Morvan / C. Rousseau

Liste Saint-Malo gagnant

René Couanau : "J'ai équipé cette ville, j'ai accompagné toutes les entreprises, mon bilan est bon ! "
Irez vous au bout de votre mandat si vous êtes réélu ? Ou bien passerez-vous la main en cours de route  ?
"Nul ne sait ni le jour ni l'heure… Je suis dans une forme que les autres trouvent splendide !"
René Couanau, liste St Malo gagnant
Interview : G. Le Morvan / C. Rousseau


Résultats des élections municipales de 2008 :

Ce contenu n'est plus disponible
Ce contenu n'est plus disponible

 

Sur le même sujet

Les + Lus