Grève aux urgences: 21 services mobilisés en Bretagne [CARTE]

A ce jour, 259 services d'urgences sont mobilisés en France, 21 en Bretagne. / © A.C. Poujoulat / A.F.P.
A ce jour, 259 services d'urgences sont mobilisés en France, 21 en Bretagne. / © A.C. Poujoulat / A.F.P.

Alors que de nouvelles manifestations sont organisées ce mardi devant les hôpitaux de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) et Dinan (Côtes-d'Armor), la colère des personnels des urgences s'étend en Bretagne. Ce sont désormais 21 services d'urgences qui sont mobilisés.

Par Hélène Pédech


Trop tard, trop peu. Le plan d'actions pour apporter des solutions à la crise des urgences, présenté le 9 septembre par la ministre de la santé, Agnès Buzyn, n'ont pas apaisé leur colère... bien au contraire.
 

La marche citoyenne des "tenues blanches"


Après plusieurs rassemblements organisés au cours de ces six derniers mois, après un clip vidéo tourné par des personnels de Saint-Malo et vu plus de 700 000 fois, "les tenues blanches" des hôpitaux de Dinan (Côtes-d'Armor) et Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) et de Cancale, organisaient ce mardi après-midi une marche citoyenne pour "défendre le système de santé". Un mouvement auquel se sont joints des usagers et des sapeurs pompiers. Ici, on attend surtout des moyens humains pour assurer décemment son travail. 
Environ 300 personnes ont donc défilé jusque devant les remparts de Saint-Malo. Geste symbolique: un cercueil marqué "service public" a été incendié puis éteint par les pompiers.

 
300 personnels hospitaliers de Saint-Malo, Dinan et Cancale ont défilé jusqu'à l'entrée des remparts de la cité corsaire. / © T.Bréhier / F3Bretagne
300 personnels hospitaliers de Saint-Malo, Dinan et Cancale ont défilé jusqu'à l'entrée des remparts de la cité corsaire. / © T.Bréhier / F3Bretagne
 

Un mouvement appelé à s'étendre


Si les urgences de ces deux hôpitaux sont particulièrement engagées dans le mouvement national de protestation, elles sont loin d'être les seules.

 


D'après une carte publiée par le Collectif inter urgences et réactualisée chaque fin de semaine, 21 service d'urgences, en Bretagne, seraient en grève (en bleu sur la carte) ou bien sur le point de rejoindre le mouvement (en vert).
 
© Collectif Inter Urgences - 24 septembre 2019
© Collectif Inter Urgences - 24 septembre 2019

Regroupés au sein du Collectif inter urgences, les personnels en colère présentent un tronc commun de revendications autour de trois grands thèmes: "des engagements forts pour arrêter la fermeture de lits et de structures, ainsi qu'une réouverture des lits nécessaires dans l'intérêt des patients"; la revalorisation des salaires pour "l'ensemble des personnels hospitaliers à hauteur de 300€ net mensuel" et "un rattrapage [immédiat] des effectifs à hauteur des besoins remontés service par service."


Nouvelle journée de mobilisation en octobre


Une autre journée de mobilisation, cette fois nationale, est prévue courant octobre. Elle pourrait mobiliser des personnels hospitaliers au delà des seuls services des urgences.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Pauline Kerscaven sur le plateau de Bali Breizh

Les + Lus