Cet article date de plus de 4 ans

"Ils voulaient la tuer". Le mari d'une policière agressée à Viry-Châtillon témoigne

Jenny, âgée de 39 ans, a été agressée avec trois de ses collègues à Viry-Châtillon. C’est le point de départ du mouvement de colère des policiers. Elle est originaire de Saint-Malo. Nous avons rencontré Jérôme, son mari.
Jérôme, le mari de la policière agressée à Viry-Châtillon
Jérôme, le mari de la policière agressée à Viry-Châtillon © F3
Jenny, 39 ans, est sortie de l’hôpital mardi. Elle vient de rentrer près de Saint-Malo là où elle habite avec son époux et ses 3 enfants. Et où elle va continuer évidemment de recevoir des soins.

Le 10 octobre, le véhicule dans lequel elle se trouvait avec l'un de ses collègues a été attaqué à coups de cocktail Molotov et de parpaings à Viry-Châtillon dans l'Essonne. Son collègue, grièvement brûlé, a été placé en coma artificiel.

"Elle a reçu deux parpaings, un sur la tête, un sur l'arcade sourcillière. Ils essayaient de les assomer pour qu'ils brûlent vivants dans la voiture" témoigne Jérôme, le mari de Jenny, qui est brûlée aux mains et qui a eu besoin dix points de suture.

durée de la vidéo: 06 min 15
Le témoignage du mari de Jenny, policière agressée à Viry-Châtillon




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité