“On n’en sort pas indemne”, l’affaire Godard en BD, retour sur 25 ans de mystère et de rebondissements

Le drame de l’affaire Godard est l’une des énigmes judiciaires françaises les plus marquantes de ces 25 dernières années. Le Malouin Pascal Bresson s'est pris de passion pour cette histoire qu’il raconte en bande dessinée. Nous revenons pour l’occasion sur ce fait divers rocambolesque qui embarqua la police française aux 4 coins du monde.

“C’est un véritable coldcase.” Le Malouin Pascal Bresson, scénariste, s'est pris de passion pour l’affaire Godard, l'une des énigmes judiciaires françaises les plus marquantes de ces 25 dernières années. “Voilà 25 ans que ça dure et quand on commence à travailler sur cette affaire dramatique, on n’en sort pas forcément indemne parce qu'il y a tellement de rebondissements.”

Du naufrage en mer à l'enquête pour meurtre

Le 1er septembre 1999, la famille Godard quitte leur maison dans le Calvados. Direction le port des Sablons à Saint-Malo. Yves Godard y loue un bateau pour une croisière de 5 jours. Mais le 5 septembre, un navire de pêche aperçoit l'annexe du bateau à la dérive...

À l'intérieur de cette annexe, il y avait un imperméable et à l'intérieur de celui-ci il y avait un chéquier au nom d'une SCI gérée et appartenant à Monsieur et Madame Godard, relate dans un reportage de France 3 Normandie l’avocat de la partie civile, Maître Jean de Mezerac. Et c'est à compter de ce moment que vont commencer des recherches mais initiées tout simplement dans le cadre d'un naufrage classique en mer.”

durée de la vidéo : 00h06mn50s
Un reportage d'Erwan de Miniac, THierry Bouilly et Cyril Duponchel ©France 3 Normandie

Et c'est logiquement que les gendarmes pénètrent à l'intérieur de la maison Godard à Tilly-sur-Seulles en Normandie. Depuis quelques années, les Godard y résident. Yves, médecin généraliste de 44 ans, sa femme Marie-France et leurs 2 enfants, Camille, 6 ans, et Marius, 4 ans.

La maison est rangée... mais pleine de traces de sang

Rapidement, l'enquête va changer de tournure. Car si la maison est rangée, le linge est à sécher sur l'étendoir, on y retrouve tout de suite d'importantes traces de sang. Du sang essuyé rapidement est également retrouvé dans la camionnette laissée à Saint-Malo. À chaque fois, les analyses démontreront qu'il s'agit de celui de Marie-France. 

L'enquête s'oriente logiquement vers le drame familial. Le projet de départ aurait-il été la base d'une dispute conjugale violente, voire mortelle ? Des fouilles sont entreprises dans les environs pour tenter de retrouver le corps de Marie-France. Les bois, les rivières, les plans d'eau sont explorés, en vain.

Personnalité hors du commun d'Yves Godard

La maison Godard devient objet de curiosité et la presse s'emballe pour l'affaire. Les lecteurs découvrent alors la personnalité hors du commun du docteur Godard, son côté bohème amateur de théâtre, ses pratiques marginales de l'acupuncture et son engagement dans un syndicat d’extrême droite antiétatique. Yves Godard organise son insolvabilité pour des raisons militantes et les enquêteurs trouveront des traces d’argent dissimulé au Fisc Français sur les îles anglo-normandes.

Yves Godard a-t-il fui sur l’île de Mam pour récupérer son argent avec ses enfants ? Des témoins en attestent. Le docteur et ses 2 enfants sont ensuite aperçus en Écosse, sur l'île de Lewis. Le début d'un petit tour du monde pour les enquêteurs. Ils partent à Madère vérifier des comptes, puis en Crète ou le bateau aurait été repéré, et jusqu'à Miami, où une femme affirme avoir reconnu Yves Godard. Des témoignages mais aucunes preuves réelles de leur passage.

La mer vient épaissir le mystère

Sur la côte nord de la Bretagne ou en mer, des nouveaux éléments viennent épaissir le mystère. Un gilet puis un canot de sauvetage sont retrouvés, des papiers, des cartes de crédit, puis le crâne d'un des enfants et enfin des ossements du père de famille. 

La bande dessinée revient sur toute cette dramatique chronologie, un récit difficile pour les parties civiles dans cette affaire.

Je trouve extrêmement regrettable que plus de 20 ans maintenant, après ces événements dramatiques, on puisse exploiter commercialement cette affaire, avance maître Jean de Mezerac. Alors même que vous avez à l'époque des parents qui ont perdu leur fille et leurs petits-enfants.”

Pour le scénariste, c'est pourtant un travail de mémoire qu'il cherche aujourd'hui à livrer avec cette bande dessinée. Faute d'éléments supplémentaires, en 2012, le juge d'instruction a prononcé un non-lieu dans cette affaire. Le mystère reste intact.

Avec Erwan de Miniac.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bretagne
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité