"PAYS", la nouvelle revue des territoires débute par un arrêt à Saint-Malo

Entre revue et livre, le semestriel "PAYS" débarque ce jeudi 25 mars avec pour ambition d'explorer les territoires. Un magazine imaginé par une journaliste malouine dont le premier numéro est consacré... à Saint-Malo et ses alentours.

Le premier numéro de la revue "PAYS" est consacré à Saint-Malo et ses alentours (Ille-et-Vilaine)
Le premier numéro de la revue "PAYS" est consacré à Saint-Malo et ses alentours (Ille-et-Vilaine) © DR

C'est une revue qui se veut généraliste. Dans les colonnes de "PAYS", toutes les thématiques seront traitées : culture, actualités, environnement, société, histoire... Le concept de ce magazine, c'est de poser ses valises, chaque semestre, dans un nouveau territoire : une ville, un département, une région ou même un quartier. Et d'en ressortir des enjeux universels.

"PAYS passe par un territoire pour mieux appréhender notre société. L’échelon local est porteur de toutes les expérimentations, toutes les innovations, toutes les solutions, mais aussi de toutes les interrogations quant au monde à venir", écrit dans son dossier de présentation l'équipe à l'origine du projet.

Une petite équipe composée de quatre membres permanents : un directeur de la publication, une directrice artistique, un iconographe ainsi que la fondatrice, Manon Boquen. Quatre collègues qui sont aussi des amis dans la vie, et qui ont eu l'idée de lancer cette revue pendant le confinement. "Nous nous sommes retrouvés confinés tous les quatre dans la région de Saint-Malo, et même si j'avais déjà une idée en tête, c'est cette période qui a fait que nous nous sommes lancés", raconte Manon Boquen.
 

Les quatre co-fondateurs de la revue.
Les quatre co-fondateurs de la revue. © dr


La fondatrice qui est aussi rédactrice en chef du magazine est originaire de Plouër-sur-Rance et vit désormais à Saint-Malo. Ce n'est donc pas un hasard si le premier numéro du semestriel s'arrête dans la région malouine. "C'était une volonté de commencer par cette région que je connais très bien. Je me sentais plus légitime", explique la Bretonne.


Aller au-delà de la carte postale

À base d'enquêtes, de reportages, de portraits, de cartes ou encore d'infographies, cinq duos de reporters et photographes ont travaillé sur ce territoire pour l'occasion.

En 150 pages environ, ils abordent évidemment le côté carte postale de la cité corsaire, mais n'hésitent pas non plus à dégager "derrière la photographie propre sur elle d'une ville fortifiée et de ses environs chatoyants (...) un portrait plus contrasté", comme ils le résument eux-mêmes. Pour le portrait contrasté, il est notamment question du passé négrier du territoire, de la vase abondante de la Rance ou encore de l'échouage de dauphins. Mais le numéro s'intéresse également aux origines de l'esprit malouin, à l'île de Cézembre ou à des personnages de la région.

Pour résumer, "PAYS" tente d'aborder tous les aspects marquants d'un territoire, en prenant le temps "de donner le goût de comprendre et de prendre du recul". Le prochain territoire mis à l'honneur dans six mois est déjà désigné : direction le Vercors.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
presse économie médias