Gérard Lahellec défend la langue bretonne

Publié le Mis à jour le
Écrit par Colette Gougeon et Sylvaine Salliou

Sur ce point, il est en désaccord avec Jean-Luc Mélenchon qui n'a pas signé la charte des langues minoritaires.

video title

G. Lahellec pour la charte des langues régionales

Le vice-président du Conseil régional de Bretagne, soutien de JL Mélenchon était l'invité de La Voix est libre ce samedi.

Gérard Lahellec était l'invité de La Voix est libre le 28 janvier. Retour sur l'émission

Gerard Lahellec est né le 4 avril 1954 à Plufur (Côtes-d'Armor). Il est conseiller régional de Bretagne PCF depuis le 22 mars 2010 où il avait obtenu 50,27% des voix au second tour. Il rappelle qu'il n'est pas que communiste, qu'il fait partie d'une force de progrès, qu'il est gestionnaire et pragmatique et a pour objectif d'améliorer les choses.

Voici quelques extraits de l'émission

LANGUES REGIONALES : Il est en désaccord avec Jean-Luc Mélenchon qui n'a pas signé la charte des langues minoritaires. Il soutient les langues régionales et cultures populaires.

ECOLOGIE : Il évoque le pacte électrique breton suite aux propos d'Eva Joly. "Même si ce projet est modeste : la région est celle qui produira le plus d'énergies renouvelables et en fonction de cela on verra si on construit une centrale à gaz". Il est pour le démantelement du nucléaire militaire

SON ACTUALITE POLITIQUE : Gérard Lahellec est candidat aux législatives à Guingamp, il sera opposé au candidat du PS Europe Ecologie les Verts : Michel Balbot, ils seront concurrents au premier tour et rassemblés au second. Il n'est pas concerné par le cumul par rapport au conseil régional, mandat qu'il n'envisage pas de laisser tomber.

L'ACTUALITE DE LA SEMAINE COMMENTEE par G. Lahellec :

L'entreprise Stalaven recentre son activité sur Yffiniac : il est inquiet, et cite deux fléaux: la finance et la grande distribution. Dans son programme F. Hollande propose que les régions investissent dans certaines entreprises privées : G. Lahellec n'est pas contre, c'est à étudier.

A propos du démantèlement du TK Bremen, il pense que l'environnement a été protégé au mieux, qu'une filière de déconstruction navale à Brest est possible.

Gérard Lahellec à propos de la loi sur le service minimum dans l'aérien explique que la droite veut toujours limiter le droit de grève, il faut viser le service maximum et non l'inverse.

La maison de couture Sonia Rikyel passe sous le giron chinois : mais le capital reste aux mains des français : "comme toujours l'interêt financier des riches est préservé".

QUESTIONNAIRE :

Sa première idole : Jacques Anquetil et le Tour de France

Son premier salaire : 600 francs : il était plongeur dans un restaurant

Son plus grand regret : de ne pas avoir encore réussi à porter les forces progressives

Son plus grand remord : ne pas s'être attardé assez auprès des siens

Son dernier coup de coeur : une expo sur les clarinettes à Glomel

Son dernier coup de gueule : la situation de la réparation navale à Brest

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité