Vache folle : elle avait perdu son troupeau

Publié le Mis à jour le
Écrit par Stephane GRAMMONT

La vie de Marie Thérèse, agricultrice de 66 ans, a basculé le 7 mars 2002. Ce jour là, les forces de l'ordre ont procédé à l'enlèvement musclé de son troupeau. 160 vaches ont été abattues parce que l'une d'entre elles était soupçonné d'avoir l'ESB (la maladie de la vache folle). 

Il y a 8 ans, Marie-Therèse Chartier voyait ses 160 vaches partir pour l'abattoir à cause de la vache folle... quand on lui annonce aujourd'hui que l'on va peut être réintroduire les farines animales dans l'alimentation des cochons et des volailles, elle voit rouge !  

"De la démesure"

En 2003, 1 an après l'abattage de son troupeau, il était toujours douloureux pour elle d'évoquer les faits. A l'époque, elle était convaincu que son troupeau était sain, qu'il y avait eu une erreur, surtout qu'elle n'avait pas donné de farines animales à ses bêtes. 

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité