Interdiction de la pêche électrique par le Parlement européen : une prise de responsabilité saluée

Le député Philippe Lamberts tient une pancarte contre la pêche électrique pendant la session au parlement européen à Strasbourg. Une majorité des députés a voté l'interdiction de cette pratique. / © FREDERICK FLORIN / AFP
Le député Philippe Lamberts tient une pancarte contre la pêche électrique pendant la session au parlement européen à Strasbourg. Une majorité des députés a voté l'interdiction de cette pratique. / © FREDERICK FLORIN / AFP

Le Parlement européen a voté ce mardi l'interdiction de la pêche électrique dans l'Union européenne, s'opposant à une dérogation proposée par la Commission qui veut autoriser la pratique à une plus large échelle dans la mer du Nord, où elle est permise à titre expérimental.

Par E.C avec AFP

Le parlement européen vient de se prononcer sur la pêche électrique, pratique qui suscite le débat. Les députés ont voté son interdiction ce mardi 16 janvier, à une grande majorité avec 402 voix (232 était opposés à cette interdiction). 

"C'est une très belle victoire contre une pêche terriblement néfaste, une véritable arme de prédation massive", s'est immédiatement réjoui dans un communiqué Yannick Jadot (Verts français), qui fait partie des eurodéputés à la pointe de la contestation contre la pêche électrique. La généralisation de la pêche électrique "décime les poissons, sacrifie les pêcheurs, désertifie nos territoires côtiers", a martelé lundi soir, lors d'un débat précédent le vote, Yannick Jadot. A l'inverse, une interdiction protège les ressources, "nous sauvons la pêche artisanale et nous avons de beaux et bons poissons dans nos assiettes", a-t-il fait valoir.

Le vote est une étape sur le long parcours législatif du texte au sein de l'UE. Le Parlement va maintenant entrer en négociation avec le Conseil (les Etats membres) et la Commission pour trouver un compromis final.

Plusieurs parlementaires bretons ont salué ce vote dont Isabelle Thomas.


Alain Cadec, président de la commission des pêches y voit un signe fort. Dans un communiqué, il réaffirme son engagement et sa vigilance.  "Cette pratique, interdite quasiment dans le monde entier, est dangereuse pour l’écosystème marin." rapelle-t-il.

"À présent, ce règlement va faire l’objet de négociations en trilogue. Je resterai particulièrement vigilant pour que la position du Parlement européen sur la pêche électrique soit respectée." 



La pêche électrique c'est quoi ?


La pêche électrique est pratiquée depuis un chalut, lequel envoie des impulsions électriques dans le sédiment pour y capturer des poissons vivant au fond des mers. 




A lire aussi

Sur le même sujet

L'engagement de Kendal Breizh

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés