• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Johnny Clegg en Bretagne : “la langue véhicule la mémoire d'un peuple”

Johnny Clegg avec le Bagad Kemper au Festival de Cornouaille en 1997 / © France 3 Bretagne
Johnny Clegg avec le Bagad Kemper au Festival de Cornouaille en 1997 / © France 3 Bretagne

L'artiste sud-africain est souvent venu se produire en Bretagne. C'est même dans notre région qu'il a donné ses premiers concerts en France. En 1997 il termine son concert avec le Bagad Kemper devant un public conquis.

Par Maylen Villaverde

On le surnommait le Zoulou Blanc et était connu notamment pour son titre Asimbonanga. Johnny Clegg, décédé cette semaine, est souvent venu se produire en Bretagne.
 

Le multiculturalisme comme étendard


Il y a plus de 30 ans, le phénomène Johnny Clegg débarque à Brest pour le premier concert de sa carrière en France. Alors que l'apartheid est encore en vigueur en Afrique du sud et que Nelson Mandela est en prison, Johnny Clegg promeut le multiculturalisme.

A l'occasion d'une répétition en avril 1988 il explique "si vous apprenez une langue dominante il est important de garder des liens avec vos origines, avec ce que vous ressentez, parce que la langue véhicule la mémoire d'un peuple"
 

Johnny Clegg ete le bagad Kemper


Cette époque marque le début d'une complicité avec la Bretagne. Il s'y produira à de nombreuses reprises notamment au festival de Cornouaille en 1997 pour un concert mémorable. Ouvert aux musiques du monde, Jonny Clegg termine son concert avec le bagad Kemper devant un public sous le charme.

Jacques Corbin, le président du Bagad Kemper à l'époque, se souvient de sa rencontre avec le zoulou blanc: "il était d'origine britannique , vivait en Afrique du sud et il parlait de son laisir d'écouter des pipe band. Du coup ça m'a fait tilt et je me suis dit qu'on pouvait faire quelque chose. Je me souviens de l'étonnement de Johnny Clegg devant la bombarde quand il comparait la taille et la puissance sonore".

Johnny Clegg est parti mais sa musique, sa gentillesse et son message pronant la coexistence des cultures resteront dans le coeur des Bretons.


Reportage de Julien Le Bot et Christian Polet
 
Johnny Clegg en Bretagne : "la langue véhicule la mémoire d'un peuple"
L'artiste sud-africain est souvent venu se produire en Bretagne. C'est même dans notre région qu'il a donné ses premiers concerts en France. En 1997 il termine son concert avec le Bagad Kemper devant un public conquis.  - Julien le Bot et Christian Polet

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Interview François Floret

Les + Lus