Le missionnaire breton Michel Briand et tous les religieux catholiques enlevés en Haïti début avril ont été libérés

Tous les religieux catholiques enlevés en Haïti début avril ont été libérés. Parmi eux, le missionnaire breton Michel Briand, la Mayennaise Agnès Bordeau de la Congrégation des Sœurs de la Providence de la Pommeraye, et l'ancien curé haïtien de Ploeuc-L'Hermitage Joël Thomas.
    

Michel Briand, missionnaire à Port au Prince, membre de la Société des prêtres de Saint-Jacques, a donc été libéré comme tous les religieux et les laïcs enlevés dimanche 11 avril 2021 en Haïti.
Michel Briand, missionnaire à Port au Prince, membre de la Société des prêtres de Saint-Jacques, a donc été libéré comme tous les religieux et les laïcs enlevés dimanche 11 avril 2021 en Haïti. © Didier Déniel-Le Télégramme-MaxPPP

Tous les religieux catholiques enlevés en Haïti début avril ont été libérés, annonce ce vendredi la Société des prêtres de Saint-Jacques.

"Nous avons retrouvé nos confrères, les religieuses et les membres de la famille du Père Jean Anel Joseph en bonne santé", a affirmé l'institut missionnaire dans un communiqué, sans préciser si une rançon a été versée.

 

 

Quatre des dix personnes enlevées le 11 avril avaient déjà été libérées.

En tout dix personnes avaient été kidnappées le 11 avril à la Croix-des-Bouquets, près de la capitale Port-au-Prince, alors qu'elles se rendaient à l'installation d'un nouveau curé. 

Les ravisseurs réclamaient un million de dollars de rançon. 

" Cette libération intervient après 20 longs jours, depuis que 10 de nos frères et sœurs ont été kidnappés par des bandits sur la route de Ganthier, dans un climat d’insécurité générale et délétère qui s’est intensifiée en Haïti ces derniers mois ", indique sur son site internet la Société des prêtres de Saint-Jacques, établie à Guiclan, dans le Finistère.

Cette société missionnaire compte une quinzaine de prêtres en Haïti, sur un total de 80 prêtres et une vingtaine de séminaristes présents aussi en France, au Brésil et au Canada.

La famille de Michel Briand : "Il est à priori en bonne santé, nous sommes soulagés"

Joints au téléphone à Messac en Ille-et-Vilaine, le frère aîné et la belle-soeur du missionnaire breton Michel Briand, disent avoir appris la nouvelle de sa libération ce vendredi matin. 

"Nous sommes soulagés. Il est désormais en lieu sûr, et à priori en bonne santé. C'est la fin d'un cauchemar. On espère le revoir bientôt. "

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers religion société