Ligue 1 : Rennes exulte, vainqueur (3-1) face à Toulouse et Lorient pleure, perdant (4-1) à Reims

Publié le Mis à jour le
Écrit par avec l'AFP

Au terme d'une rencontre globalement bien maîtrisée, les Rennais sont allés chercher samedi leur troisième victoire consécutive (3-1), lors de la 4e journée de Ligue 1, face à des Toulousains valeureux mais inefficaces. De son côté Lorient a pris une raclée à Reims (4-1). 

Avec 9 points, les Rennais rejoignent provisoirement le Paris SG, qui reçoit dimanche Monaco, et Reims, vainqueur de Lorient (4-1) en tête de la Ligue 1, alors que Toulouse recule à la 13e place avec 4 points.



Ouverture du score par Toulouse dès la 5ème minute



Rennes a dès l'entame de match essayé d'afficher davantage de prétentions offensives. Mais les Bretons ont dû surmonter une ouverture du score rapide par Martin  Braithwaite, à la 5ème minute. Le rythme du premier quart d'heure restait assez élevé et les Rennais prenaient l'ascendant dans le jeu et parvenaient à égaliser en mettant la pression sur la défense occitane, avec un but contre son camp de Steeve Yago. (17è). Les deux équipes se sont ensuite rendues coup pour coup.



L'entrée de Ntep fait basculer la rencontre



Mais c'est finalement l'entrée en jeu de Paul-Georges Ntep, absent depuis juillet suite à une fracture de fatigue, qui a fait basculer le match. Alors que Rennes commençait à bafouiller son football, son dynamisme réveillait les Rouge et Noir. Il a été d'abord à l'origine d'un penalty, transformé par Le capitaine Armand (67e), puis à la suite d'un nouveau festival côté gauche, il offre à Sio un caviar pour clore la marque (3-1, 90+1).

Une victoire méritée et qui fait rêver les Bretons, qui espèrent le retour prochain de Yoann Gourcuff.



Philippe Montanier l'entraîneur de Rennes :

Forcément, quand il y a la victoire et trois buts, on est satisfait. Trois victoires d'affilée, ce n'est pas facile à faire. La victoire n'a pas été facile à se dessiner,  face une équipe de Toulouse qui a de la qualité. Paradoxalement, on démarre bien, on a une occasion d'entrée. Mais il y a une occasion bien exploitée par l'adversaire. Les joueurs trouvent leurs marques et les automatismes, on a le sentiment d'être sur le bon chemin. On a pris notre temps, on a joué sur les largeurs. Cinq buts en deux matches, c'est appréciable. Il va falloir que cette efficacité perdure".



Lorient prend une raclée à Reims (4-1) 



Lorient enchaîne une deuxième défaite de rang et s'enlise à la 18e place avec seulement 2 points, alors que Reims prend provisoirement la tête du championnat. Charbonnier a ouvert la marque d'un but très heureux, un centre anodin que personne n'a touché et qui a pris Chaigneau à défaut (1-0, 24e). Bouanga égalise en faveur de Lorient à la reprise. (1-1, 47e).



Une égalisation en trompe l'oeil



L'égalisation bretonne était un trompe-l'oeil, puisque sur des contres, les Rémois se sont mis à l'abri. De Préville, jusqu'alors malchanceux devant le but, a bien résisté à son défenseur avant de tromper Chaigneau de près (2-1, 53e). Moins d'un quart d'heure plus tard, Kyei bénéficiait d'un service de De Préville pour tromper, une nouvelle fois, le gardien lorientais du plat du pied après avoir fixé Lautoa (3-1, 66e).

En fin de rencontre, une nouvelle attaque rapide après une récupération a permis à Siebatcheu de prendre le large dans le dos de la défense des Merlus avant de servir Turan, dans l'axe, qui s'est jeté pour donner encore plus d'ampleur à la victoire des Rémois (4-1, 85e) et surtout offrir au club la place de leader.



La déclaration de Sylvain Ripoll, l'entraîneur de Lorient :

Colère et frustration ? C'est certainement un mélange des deux, mais surtout, si on a le droit de perdre, on n'a pas le droit de perdre comme ça. On a quinze jours pour remettre les choses à l'endroit, et on en aura besoin pour remettre en place les fondamentaux. J'ai mis un deuxième attaquant en début de seconde période, après l'égalisation, après nos dix bonnes minutes, mais on n'a pas continué sur ce registre, on a de nouveau plongé."





..
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité