Ligue 1 : Rennes tombe à Strasbourg, une première ratée pour Lamouchi

Une première ratée face à Strasbourg pour le nouvel entraîneur rennais Sabri Lamouchi - 18/11/17 / © PATRICK HERTZOG / AFP
Une première ratée face à Strasbourg pour le nouvel entraîneur rennais Sabri Lamouchi - 18/11/17 / © PATRICK HERTZOG / AFP

C'est une première sortie compliquée pour Sabri Lamouchi en Ligue 1, à l'occasion de la 13e journée. Rennes, bien trop amoindri et réduit à dix peu après l'heure de jeu, s'est incliné (2-1) à Strasbourg, qui remporte un troisième succès précieux au tiers du championnat.

Par Avec l'AFP

Ironie de l'histoire, Rennes aura viré un entraîneur, Christian Gourcuff, qui restait sur quatre victoires consécutives toutes compétitions confondues, quand son remplaçant se prend d'emblée les pieds dans le tapis, celui de la Meinau où Sabri Lamouchi fit également ses débuts professionnels en 1994 avec Auxerre. Des débuts moins difficiles puisque l'AJA de Guy Roux avait partagé les points (1-1) à l'époque. Sur le bord de la touche 23 ans plus tard, et une carrière bien remplie, l'ancien sélectionneur de la Côte d'Ivoire est resté debout devant son banc, mains dans le dos ou dans les poches, faisant parfois des signes à un joueur, pointant l'un ou l'autre pour tenter de passer des messages.

De nombreux absents côté Rouge et Noir


Sans Bourigeau et Khazri, suspendus, et d'autres titulaires blessés, comme Bensebaini, Baal ou encore Maoussa, Lamouchi avait toutes les peines du monde à aligner une
équipe capable de poursuivre la série de son prédécesseur. A part une reprise de volée de Brandon (9e) captée sans difficulté par Kamara, les Bretons ont surtout fait preuve d'imprécision dans les passages de lignes et laissé les commandes du jeu aux Alsaciens, eux aussi privés de nombreux titulaires.

Duo d'attaquant inédit pour Strasbourg


Pour contrecarrer l'absence de la paire d'attaquants habituelle Da Costa-Terrier, suspendus, Strasbourg lançait un duo inédit Blayac-Bahoken qui s'avèrera efficace puisque chacun a marqué un but. Le premier de Jérémy Blayac, sur une frappe sèche à l'entrée de la surface (28e), le second de Stéphane Bahoken, d'une tête imparable sur un service de Dimitri Lienard (82e).

Amalfitano exclu à la 63è minute


Malgré une timide réaction des Rennais en seconde période et une réduction du score en fin de partie (Hunou, 88e), il était difficile pour Sabri Lamouchi de trouver les solutions pour revenir dans cette partie, surtout après l'exclusion de Morgan Amalfitano (63e). Rennes, 11è à l'issue de la rencontre, perd une place au classement. 

La déclaration de Sabri Lamouchi, entraîneur de Rennes


"Ce soir; on a aligné la meilleure équipe possible mais ce n'était pas suffisant face à Strasbourg qui mérite sa victoire. Ils ont dominé la première période et on a été très chanceux d'être mené que d'un but. La deuxième mi-temps était plus cohérente, plus consistante, on a été plus agressif sur le porteur et on a essayé de mettre le ballon au sol
comme Rennes sait le faire. Mais il y a ce fait de jeu qui nous pénalise. M. Chapron sort le carton rouge sans hésiter, c'est qu'il doit avoir raison. Sur la deuxième mi-temps, je n'ai rien à reprocher à mes joueurs. Il faut qu'on apprenne à partager les choses ensemble, j'arrive dans un club déjà constitué et je suis heureux d'en être responsable. J'aurais voulu que la série de victoires continue. Le prochain objectif sera de récupérer un maximum de joueurs et de préparer le prochain match qui est très important pour nos supporters. Si on veut avoir l'espoir de perturber Nantes, il faudra faire encore mieux que la deuxième mi-temps de ce soir".


A lire aussi

Sur le même sujet

Exercice Orsec Saint-Malo

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés