Auray : bientôt une communauté professionnelle territoriale de santé ?

Le docteur Eric Henry était déjà mobilisé en 2004 pour l'ouverture de la maison médicale de garde du Pays d'Auray. / © V.Chopin/France3Bretagne
Le docteur Eric Henry était déjà mobilisé en 2004 pour l'ouverture de la maison médicale de garde du Pays d'Auray. / © V.Chopin/France3Bretagne

Les professionnels de santé du pays d'Auray veulent améliorer la prise en charge des patients. Après l'ouverture d'une maison médicale de garde, ils espèrent maintenant la création d'une "CPTS", communauté professionnelle territoriale de santé, pour "rendre le meilleur service possible".

Par V.Chopin


Entre Vannes et Lorient, les 80.000 habitants du pays d'Auray bénéficient depuis 2004 d'une maison médicale de garde. Une structure, dans laquelle les professionnels, libéraux, se relaient pour assurer les gardes de nuit et le week-end. Cette ouverture n'était pour le docteur Eric Henry qu'une étape :"Nous avons chez nous, les professionnels soignants ! s'exclame ce médecin généraliste d'Auray. Maintenant ce qu'il faut ce sont des outils à disposition de la population et des soignants pour fluidifier les parcours. Pour que les patients du Pays d'Auray n'aient pas besoin d'aller à Vannes ou à Lorient chercher le soin !"

"Briser les murs"


C'est dans cette logique que depuis un an, une plateforme santé accessible via téléphone a par exemple été créée par ces médecins libéraux pour la plupart. Réunis en association, leur Fédération Bretonne Interprofessionnelle propose aussi depuis quelques années des "éducations thérapeutiques du patient", dans le but de prévenir et d'aider par exemple des patients atteints de la BPCO (Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive).

Ils veulent maintenant aller plus loin : "Il faut arriver à briser les murs qui séparent depuis des années trois systèmes : libéral, hospitalier et médico légal" continue le docteur Henry. "Tout le monde a bien compris qu'il faut travailler ensemble pour rendre service le mieux possible aux populations."

Travailler ensemble


Faciliter les échanges entre professionnels de santé, pour une meilleure prise en charge des patients, tel est précisément l'objectif principal des communautés professionnelles des territoires de santé, dont la création est inscrite dans la loi de modernisation de notre système de santé, en janvier 2016. "C'est une nouvelle organisation, qui permettrait d'éviter les gaspillages notamment", explique Marine Chauvet, directrice adjointe en charge de l'ambulatoire à l'ARS Bretagne, invitée du journal télévisé de 19h, mercredi 31 janvier.

Cette mise en commun supposent que tous les acteurs, publics et privés travaillent ensemble. "Le but est d'avoir une organisation plus collective et générale, complète Marine Chauvet de l'Agence régionale de Santé. "Nous travaillons ensemble sur ce projet mais le temps de l'administration n'est pas celui des libéraux !"

Création d'un comité de territoire par des médecins libéraux à Auray
Une initiative des médecins généralistes et autres praticiens libéraux du Pays d'Auray, qui se sont organisés en association depuis quelques années pour mieux mettre leurs compétences, au service des patients. Marine Chauvet de l'Agence Régionale de Santé réagira à cette initiative. / Intervenants du reportage : Maryse Guilcher, patiente - Hong Gueguen, kinésithérapeute à Belz - Eric Henry, médecin généraliste, vice-président de la maison médicale de garde du pays d'Auray - Reportage : Valérie Chopin - Valérian Morzadec







A lire aussi

Sur le même sujet

L'engagement de Kendal Breizh

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés