• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Belle-Ile : des voitures électriques en libre-service en 2019

Dès 2019, les habitants de Belle-Île-en-Mer pourront louer en libre-service des voitures électriques / © Renault/Yannick Brossard
Dès 2019, les habitants de Belle-Île-en-Mer pourront louer en libre-service des voitures électriques / © Renault/Yannick Brossard

Des voitures électriques, alimentées grâce à des panneaux solaires, vont être proposées en autopartage à Belle-Ile-en-Mer au printemps prochain

Par AFP avec Jérémy Armand

Dès avril ou mai 2019, une dizaine de véhicules électriques seront mis à la disposition des résidents et visiteurs de l'île, ont annoncé vendredi les partenaires de ce projet présenté comme inédit. Un dispositif sous la forme d'une location en libre-service, a indiqué à l'AFP le groupe Renault, l'un des partenaires du projet au côté de la Communauté de communes de Belle-Ile et de Morbihan énergies.

Les véhicules, des Renault Zoé et Kangoo, seront alimentés par un réseau de bornes de recharge installées à proximité des principaux points d'intérêt de cette île de 20 km de long sur 10 de large dont la population passe de 5.400 personnes l'hiver à 40.000 l'été.
Des bornes de recharge seront installées près des principaux points d’intérêt de l’île. / © Renault/Yannick Brossard
Des bornes de recharge seront installées près des principaux points d’intérêt de l’île. / © Renault/Yannick Brossard



Des panneaux solaires pour alimenter l'île en énergie


Le système profitera du surplus d'énergie produit par les panneaux solaires installés sur le toit des principaux bâtiments publics.
Ceux de l'école chaufferont et éclaireront ainsi les salles de classe en semaine, mais l'énergie produite le week-end et pendant les vacances scolaires sera utilisée pour recharger les voitures. 

"On est en train de lancer tout un modèle vertueux de la mobilité électrique sur Belle-Ile", s'est félicité Frédéric Le Gars, maire du Palais et président de la communauté de communes de Belle-Ile, à propos d'un dispositif réplicable selon Renault "sur d'autres îles, mais aussi à l'échelle de villes ou de quartiers".


A la pointe de la transition énergétique


"La transition énergétique est une évidence pour les îles", a souligné Denis Bredin, directeur de l'Association des îles du Ponant, qui regroupe quinze îles de la Manche et de l'Atlantique habitées à l'année, mais non reliées au continent par un pont ou une route submersible, et dont fait partie Belle-Ile, la plus grande de ces 15 îles. "Le changement climatique et la montée du niveau de la mer préoccupent beaucoup les insulaires", a-t-il expliqué. 

Les îles du Ponant sont très engagées dans la transition énergétique et ont comme objectif, pour certaines d'entre elles, de parvenir d'ici 2030 à une consommation électrique 100% renouvelable.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Saint-Brieuc: au centre, la bataille des élections municipales est lancée

Les + Lus