Carnac (56): la Région favorable à l'inscription des mégalithes à l'UNESCO

Alignement Le Ménec à Carnac / © S. Breton
Alignement Le Ménec à Carnac / © S. Breton

Jean-Yves Le Drian, Président de la Région Bretagne, soutient la proposition d'inscription au patrimoine mondial de l'UNESCO des mégalithes de Carnac, du golfe du Morbihan et de la baie de Quiberon, portée par l'association "Paysages de mégalithes".

Par Thierry Peigné

L'association "Paysages de mégalithes", a été créée début 2012 par une trentaine de communes du Morbihan possédant des sites mégalithiques et par l'Etat. Elle a pour objectif de présenter un dossier de classement au Patrimoine Mondial de l'UNESCO pour la concentration d'architectures du néolithique réparties autour du golfe du Morbihan.

Liés à l'histoire et à la culture bretonne

Pour Jean-Yves Le Drian, "les mégalithes ont toujours été étroitement liés à l'histoire et à la culture bretonnes. Ils occupent une place très spécifique, à la fois par leur aspect monumental, leur diversité, leur nombre et par le rang qu'ils occupent dans l'historiographie mondiale".

Un travail de longue haleine

Depuis fin 2012, l'association "Paysages de mégalithes" travaille au recensement précis des 556 sites mégalithiques du golfe du Morbihan et à la valorisation des lieux par la mise en place de circuits de découverte. C'est le célèbre paléontologue vannetais Yves Coppens qui préside le comité scientifique. Le rôle de ce comité est d'évaluer la valeur patrimoniale des sites et d'élaborer un plan de gestion. En effet l'UNESCO va étudier dans le dossier de candidature, l'intérêt patrimonial des sites mais également la manière avec laquelle il sont mis en valeur et protégés.

Les sites de Carnac, avec ses 4000 menhirs s'étirant sur près de 4 Kilomètres et 40 hectares, représentent le point d'orgue de cette richesse mégalithique. Ces alignements ont été inscrits en 1996 sur la liste indicative française du Patrimoine Mondial de l'Unesco, au titre des biens culturels, une "pré-inscription" en quelque sorte pour être candidat au Patrimoine de l'UNESCO.

C'est aux cotés du Ministère de la Culture, que l'association doit présenter avant la fin 2016 une déclaration de valeur universelle exceptionnelle, première étape du dépôt de candidature d'inscription au patrimoine mondial.

A lire aussi

Sur le même sujet

L'ambiance à Tout Rennes Court

Les + Lus