Cet article date de plus de 6 ans

Drame de Rohan: le conducteur avait une alcoolémie positive de 0,83g

Le vice-procureur de la République de Vannes a révélé les premiers éléments de l’enquête sur le drame de la soute dans lequel 4 jeunes ont trouvé la mort samedi, dans le cadre d’une fête.
Le vice-procureur de la République a donné une conférence de presse ce jeudi matin dans laquelle il a donné des détails sur ce qui a pu se passer lors de la soirée de samedi, durant laquelle 14 jeunes se sont entassés dans une fourgonnette.

Mais avant, il a donné des nouvelles des 5 personnes hospitalisées, dont deux dans un état grave. 5 des mineurs présents lors de la soirée ont pu être entendus. Le chauffeur présumé  du véhicule, âgé de 17 ans et en conduite accompagnée, n’a pas encore été entendu. « Son état psychologique est incompatible avec une garde à vue » a précisé Yann Le bris.

Il a présenté une alcoolémie de 0,83 g/l d’alcool dans le sang, et pas de stupéfiant. La vitesse pourrait être à l’origine de l’embardée qui a conduit le véhicule, une fourgonnette Berlingo, dans le fossé, après plusieurs tonneaux. « Il roulait à une vitesse qui pourrait être supérieure à 70 km/h » a expliqué Yann le Bris. La vitesse dans la zone concernée était limitée à 90 km/h, mais « des expertises sont encore nécessaires » a affirmé le procureur.

Dans le Berlingot, trois personnes étaient à l’avant, 7 sur la banquette arrière, et 4 dans le coffre.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers accident