• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Avec Joelle Bergeron, le FN solidement ancré à Lorient ?

Joelle Bergeron, élue FN en janvier 2014 à Lorient / © MaxPPP
Joelle Bergeron, élue FN en janvier 2014 à Lorient / © MaxPPP

Joelle Bergeron devient députée européenne, quelques semaines après avoir été au second tour des élections municipales de Lorient, améliorant son score de quelques voix. Cet huissier de justice, veuve de Daniel Bergeron, ancre cette fois solidement le Front National dans le Pays de Lorient.

Par Stéphane Grammont

Vous ne trouverez pas Joelle Bergeron ni sur Twitter, ni sur Facebook. Sur le site de campagne du Front National, sa page "Votre candidat" est restée vierge. Cela ne veut pas dire que Joelle Bergeron a sa langue dans sa poche, mais elle tient à rester discrète.

Durant la campagne pour ces élections européennes, où elle est seconde sur la liste de Gilles Lebreton, elle a même pris des positions personnelles favorables au vote des étrangers aux municipales. Contre la position du parti de Marine Le Pen, "d'ailleurs je m'en fiche" avait-elle rajouté, lors d'un débat organisé par la radio associative CanalB.

Ce contenu n'est plus disponible

Mise à part cette sortie, peu de traces de déclarations de Joelle Bergeron. Et pour cause, elle fait une campagne plutôt discrète lors des dernières municipales à Lorient, ce qui ne l'a pas empêchée d'atteindre 15% des votes au premier tour, 25% dans certains bureaux de vote. Il faut dire que cette commissaire-priseur de Quimper a pris la relève de son mari, Daniel Bergeron, candidat en 2008 et décédé depuis.

Encore inconnue en mars dernier

Joelle Bergeron profite, comme de nombreux candidats FN, de la notoriété de Marine Le Pen et de son succès auprès de l'électorat populaire. Et si à Lorient, le Front National fait moins qu'aux dernière élections européennes (19,8% en 2009 contre 18,15% en 2014) et reste derrière le PS, c'est beaucoup moins vrai à l'échelle de l'agglomération. Et du département.

A Lanester, la liste de Gilles Lebreton arrive en tête avec 20,71 %, à Hennebont avec 17,08 %, et le Morbihan est le département où le vote frontiste a été massif. Joelle Bergeron, encore inconnue en mars dernier, pourrait devenir "l'adjointe" de Gilles Pennelle, l'animateur du parti pour la Bretagne. 

Pour l'heure, elle s'est déclarée "surprise" de ce résultat. "Je ne m'y attendais pas" nous a-t-elle confié au téléphone au lendemain du scrutin. 

Bientôt à la retraite de son activité de commissaire-priseur, peut-être enfilera-t-elle son costume de député européen? A moins qu'il soit trop grand pour elle.


Mise à jour: 15h12

D'après Ouest-France, Joelle Bergeron, qui nous avait confié que "c'est compliqué, très compliqué" ce matin au téléphone, devra démissionner de sa position de deuxième de la liste de Gille Lebreton, et ne siègera pas au Parlement Européen.



A lire aussi

Sur le même sujet

Jacline Mouraud explique sa présence à l'université d'été du MEDEF

Les + Lus