Cet article date de plus de 5 ans

Carlos Nunez: « La celtitude est une sorte d’espéranto de l’Atlantique »

Dans le Monde, Véronique Mortaigne dresse le portrait de Carlos Nunez. Le Galicien est l'un des pionniers de l"interceltisme", et revient au festival Interceltique de Lorient qui se tient du 7 au 16 août.
Carlos Nunez en 2007
Carlos Nunez en 2007 © Vicente Maza Gómez @wikimedia
Il est né en 1971, « la même année que le festival interceltique de Lorient », souligne Véronique Mortaigne. La journaliste du Monde dresse le portrait du virtuose de la gaïta, la cornemuse du nord de l’Espagne.

Il a joué au FIL dès 1984, et depuis y a multiplié les apparitions, toujours avec le goût du croisement des cultures.

Cette fois encore, après plusieurs années de collaborations aux États-Unis et avec les Chieftains, il revient pour jouer avec le bagad de Lorient.

Le concert affiche déjà complet.
##fr3r_https_disabled##

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival interceltique revue de web internet sorties et loisirs culture musique culture bretonne culture régionale