COVID-19. Le Morbihan passe sous le seuil du taux d'incidence de 50 cas pour 100 000 habitants

Après le Finistère, c'est au département du Morbihan de passer sous le seuil d'alerte du taux d'incidence de 50 cas de Covid pour 100 000 habitants. La Bretagne est globalement mieux située qu'au niveau national.

Hier, lundi 20 septembre 2021, le taux d'incidence pour le département du Morbihan est passé sous le seuil de 50 cas pour 100 000 habitants, avec un taux de 49,5.

Joël Mathurin, préfet du Morbihan se félicite de cette amélioration de la situation épidémiologique dans le département :"C’est en effet grâce à la mobilisation de chacun et de chacune des Morbihannais que cette évolution a été possible et à la gestion de la crise et de la vaccination."

Cette amélioration ne doit cependant pas atténuer la vigilance collective. La vaccination reste essentielle et doit continuer à être associée aux autres mesures de prévention. "Il convient de maintenir les derniers efforts en faveur d'une couverture vaccinale complète, de la vaccination des 12-17 ans, mais aussi du rappel pour les populations âgées de plus de 65 ans ou à risque de formes graves de la Covid-19" précise le Préfet.

En Bretagne, le Finistère était déjà passé sous le seuil d'alerte avec un taux de 32 cas pour 100 000 habitants. 

Les Côtes-d'Armor affiche un taux de 59 et l'Ille-et-Vilaine un taux de 71,7.

Des chiffres qui sont globalement en dessous du taux d'incidence national situé à 76 cas pour 100 000 habitants.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société