Grande parade réorganisée, affluence réduite de moitié : une 50e édition particulière pour le Festival Interceltique

Publié le
Écrit par Barbara Gabel .

Le Festival Interceltique de Lorient (Morbihan) a lancé sa 50e édition vendredi 6 août. Avec une grande parade réorganisée, une affluence divisée par deux, et des nations celtes peu représentées. Ce qui n'a pas empêché la joie des cercles celtiques de retrouver leur public ce dimanche.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

C’est le rendez-vous incontournable de l’Interceltique : la grande parade des nations celtes. Cette année, pandémie oblige, elle n’a pas eu lieu dans les rues de Lorient (Morbihan). La soixantaine de bagadoù et de cercles celtiques a défilé dans le stade du Moustoir devant 7.000 spectateurs ce dimanche 8 août. 

Au total, 1.500 danseurs et musiciens sont venus de toute la Bretagne. Quatre délégués étrangers de l’Interceltique ont également fait le déplacement. Devant un public heureux de renouer avec le spectacle vivant.

Mais un public bien moins nombreux que les éditions précédentes. Les organisateurs espèrent accueillir entre 250.000 à 300.000 visiteurs jusqu'au 15 août. En 2019, l'édition du festival avait battu tous les records d'affluence avec 800.000 festivaliers sur les dix jours de festivités.

 

Kenleur, une grande famille culturelle

Ce dimanche après-midi, la confédération Kenleur a eu carte blanche devant 3.000 spectateurs. Depuis juin 2020, cette association rassemble la totalité des 200 cercles bretons. Une grande famille culturelle qui n'a jamais perdu l'envie de danser. 

"On avait peur pour les groupes, mais ils ont réussi à maintenir un lien en distanciel et à faire des répétitions en visio", se réjouit Mathieu Lamour, directeur général de la confédération Kenleur. "On sent que la dynamique est là. Il faut attendre la rentrée pour voir si cette dynamique se confirme avec les répétitions hebdomadaires qui vont reprendre."

"On ne s'est pas rendu compte à quel point ça nous manquait"

Une après-midi pleine d'émotion pour la vingtaine de cercles celtiques qui se sont succédé pendant trois heures. Et surtout, la joie de se retrouver. Après des mois d'arrêt, il a fallu mettre les bouchées double, confie Romain Gourmelon du cercle des Eostiged ar Stangala :"Le confinement avait été un peu dur, pas trop de sport pour nous tous, mais on s'y est remis et on est très heureux !" 

Même bonheur pour Joséphine Pennarun du cercle celtique de Combrit, reine de Cornouaille à Quimper. 

On ne s'est pas rendu compte à quel point ça nous manquait avant de défiler. C'est vraiment une sensation particulière.

Joséphine Pennarun, du cercle celtique de Combrit, reine de Cornouaille à Quimper.

 

Chaque jour, le Festival accueille également des concerts sur la scène Bretagne, située derrière le Palais des Congrès, à partir de 14 heures. Ce lundi 9 août, le public pourra découvrir le duo Runigo- Guichard, ou encore les chants traditionnels de Basse Bretagne d'Elodie Jaffré et Awena Lucas. Toute la programmation jusqu'au 15 août est disponible sur le site du Festival Interceltique.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité