• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Le FC Lorient ne résiste pas à l’attaque niçoise

Le gardien Lorientais Benjamin Lecomte à l'action / © VALERY HACHE / AFP
Le gardien Lorientais Benjamin Lecomte à l'action / © VALERY HACHE / AFP

Nice a battu Lorient (2-1) dans le sillage de Hatem Ben Arfa et Vincent Koziello, buteurs samedi, et bondit à la deuxième place de la Ligue 1 en attendant la suite de cette 22e journée.

Par Stéphane Grammont

HBA, auteur de son dixième but de la saison, et le petit génie Koziello passeur et buteur, ont permis au "Gym" de signer sa troisième victoire de rang à domicile, face à un Lorient qui n'a pourtant pas fait de la figuration.

Les Merlus avaient même ouvert la marque par l'intermédiaire de leur capitaine Yann Jouffre, mais ils n'ont plus gagné en Ligue 1 depuis début décembre et demeurent 12e.

Sylvain Ripoll : « Je suis extrêmement déçu, nous avons fait un bon match mais dix minutes d'errements en fin de première période nous ont été fatales. Il aurait fallu conserver notre maîtrise. Nous avons du mal à corriger des erreurs qui se répètent. On met un match par terre à cause de ces errements. Le talent d'Hatem Ben Arfa a parlé sur le premier but niçois. Mais sur l'autre, il y a une faute de marquage. Koziello ne doit pas être seul. Mais si la déception est forte, le contenu de notre match est intéressant. Avec l'état d'esprit manifesté ce soir, ça va revenir, ne vous inquiétez pas. En seconde période, le match n'est plus le même. Nice est moins sorti et a joué en attaques rapides avec les qualités qu'on lui connaît. J'ai toujours dit que j'admirais son jeu. Nice fait un beau 2e de L1. Mais un nul n'aurait pas été illégitime. »

Sur le même sujet

Interview d'André Ollivro

Les + Lus