• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Lorient (56) : Le feu d'artifice de Larmor-Plage annulé pour raisons de sécurité

© Maxppp
© Maxppp

C’est un feu d’artifice traditionnel et populaire qui se trouve annulé dimanche 14 août pour des raisons de sécurité. Après le drame de Nice l’Etat exige des mesures de sécurité radicales que la commune n’avait ni le temps ni les moyens de mettre en place en quelques jours.

Par Marc-André Mouchère

C’est un évènement familial qui réunit chaque année 4 à 5000 personnes, un public constitué tant de familles résidentes que de touristes en vacances autour de Lorient. Le feu d’artifice de Larmor-Plage a ceci de particulier qu’il est tiré sur le littoral et visible tout autour. Le public accède habituellement au spectacle par la ville et par les plages : au total 7 entrées qu'il aurait fallu sécuriser. Au service communication de la commune on est bienheureux d'avoir pu tirer le feu d'artifice du 14 juillet dans de bonnes conditions mais dorénavant il faut compter avec des règles précises pour assurer la sécurité de la population.

La Sous-préfecture vigilante


Les règles imposées par l’Etat sont précises : Blocage des entrées de véhicules par des blocs de béton et fouille systématique des participants à chaque entrée. Les services de la ville n’ont pas les moyens humains et techniques de faire face à ces exigences. Il faut des engins de levage et des équipes formées pour procéder aux fouilles des sacs. Il aurait fallu faire appel à des entreprises privées de sécurité et les délais ne le permettaient pas.

Un site difficile à sécuriser

La commune de Larmor-Plage qui fait partie de l’agglomération de Lorient borde le littoral sud-ouest du Blavet et ferme l’entrée du port de Lorient en face Port-Louis. Non seulement il aurait fallu sécuriser les entrées par les plages et par les rues de la ville mais aussi sécuriser l’entrée par l’océan. Contrairement à d’autres feux d’artifices organisés par le festival de Lorient sur le stade du Moustoir par exemple, le site de Larmor-Plage, lui, est complètement ouvert.

Décision des élus

Le maire Victor Tonnerre et ses adjoints ont étudié tous les paramètres de ses problèmes de sécurité sur les manifestations estivales à venir. Même si aucune menace précise ne vise particulièrement la commune, il faut respecter des règles imposées sur tout le territoire national.

Vu la configuration des lieux nous ne pouvons pas répondre aux mesures de sécurité imposées par la sous-préfecture »,

En conséquence pas de défilé de lampions, pas de bal ni de feu d’artifice. Il y a quelques jours le maire a fait afficher dans les commerces et les lieux publics des affichettes d’information et a assuré que les autres festivités de dimensions plus réduites seraient sécurisées et maintenues.

A lire aussi

Sur le même sujet

Réaction des équipes de l'école primaire

Les + Lus