Lorient : les maisons Castors, témoins de la reconstruction après la guerre

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emilie Colin .

Au lendemain de la seconde guerre mondiale, des bâtisseurs œuvrent pour reconstruire leur maison, de leurs propres mains. On les appelle les Castors. À Lorient, une exposition retrace l'histoire de deux quartiers de la ville où les Castors ont oeuvré. 

Brest, Quimper, Carhaix, Saint-Pol-de-Léon, Lorient... Quel est le point commun entre ces villes bretonnes ? Elles ont toute leurs maisons Castors. Ce mouvement né après la Seconde guerre mondiale apparaît alors comme une alternative aux pouvoirs publics, concernant la reconstruction des logements. À Lorient, quatre ans de travaux sont menés par ces bâtisseurs, des habitants, sur leur temps libre. Le chantier implique la fabrication des parpaings, le tracé des routes, la tâche est colossale. 



60 ans après, une histoire toujours contée



La ville de Lorient propose jusqu'en mai 2018 une exposition, à l'hôtel Gabriel. Des visites sont également organisées dans le quartier de Kerolay, une manière d'honorer le travail des Castors mais aussi un idéal, celui de faire tomber les barrières sociales. 



 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité