Un nouvel investissement de Lorient pour la course au large

Lorient agglomération étudie un projet de hangars et ateliers pour la course au large. Ce nouveau bâtiment sur les quais remplacerait celui du Défi français, détruit par un incendie en 2018. Le coût de cet équipement dédié à la voile est pour l'instant estimé à 5,5 millions d'euros hors taxes.

Mise à l'eau de l'ultim Sodebo en octobre 2019, en présence de Thomas Coville
Mise à l'eau de l'ultim Sodebo en octobre 2019, en présence de Thomas Coville © T. Creux - France Bretagne
L'agglomération morbihanaise ne ménage pas ses efforts pour attirer les équipes de la course au large. Depuis l'installation du bâtiment "Défi français" pour la coupe de l'America en 2003, les investissements de Lorient dans la voile de haut niveau sont montés crescendo.

Depuis 3 ans, trois écuries prestigieuses de bateau de course se sont installées aux abords de la Cité de la voile, incités par les facilités et services gratuits qu'offrent la cité portuaire.
 

Un projet taillé pour accueillir des maxi-trimarans


Lorient envisage aujourd'hui d'investir dans un équipement consacré à l'accueil des équipes, à leurs bateaux, aux skippers. Le projet qui sera présenté demain aux élus de l'agglomération prévoit deux hangars techniques modulables, pour accueillir des voiliers de classe Imoca ou Ultime, et une maison des skippers avec des espaces partagés, des salles de réunion et une salle de sport. L'ensemble s'étendrait sur 2700 m2 pour un coût de 5,5 millions d'euros.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
voile sport