Cet article date de plus de 3 ans

Quéven : Thérèse et Louise, deux générations sous le même toit

Rompre l'isolement des personnes âgées, proposer une solution de logement aux étudiants, les colocations intergénérationnelles ont le vent en poupe. Dans le pays de Lorient, ce dispositif fête ses 10 ans. 
Thérèse et Louise vivent sous le même toit depuis deux ans
Thérèse et Louise vivent sous le même toit depuis deux ans © France 3 Bretagne
Un toit, deux générations, le principe est simple : mettre en relation des jeunes en recherche de logement avec seniors ayant une chambre disponible dans leur maison. Ces colocations intergénérationnelles apparaissent comme une solution afin de lutter contre l'isolement des personnes âgées et pour permettre aux étudiants de se loger à moindre coût. Dans le pays de Lorient, le dispositif, encadré par le CCAS (Centre communal d'action social) et bureau d'information Jeunesse, fête son 10ème anniversaire.

"On se raconte nos petites affaires"


Thérèse 79 ans et Louise 22 ans partagent le même toit depuis deux ans à Quéven. Chacune y trouve son compte, sur la base d'un respect mutuel. Louise apprécie le cadre donné par son hôtesse. La jeune fille assume sa part de charges pour 18 euros par semaine.  

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société jeunesse famille