• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Utopia 56 : dans le nord, des bretons viennent en aide aux migrants

Dans le nouveau camp de la Linière, à Grande-Synthe, la vie s'organise... / © Bleuenn Le Borgne
Dans le nouveau camp de la Linière, à Grande-Synthe, la vie s'organise... / © Bleuenn Le Borgne

À Lorient, Utopia 56 est une toute jeune association qui a été créée pour soutenir les migrants. Son objectif : mobiliser et organiser la venue dans le nord d’équipes de bénévoles pour renforcer celles des associations qui oeuvrent déjà sur place.

Par Eric Nedjar

Depuis plusieurs semaines, des dizaines de Bretons se rendent dans le nord de la France pour venir en aide aux migrants en attente d’un passage vers l'Angleterre. Une mobilisation qui a vu le jour grâce à l’association Utopia 56.

Créée au mois de novembre dernier, elle s'est d'abord donné pour mission de faire appel à toutes les bonnes volontés et les aider à se rendre à Calais pour renforcer les équipes de bénévoles œuvrant déjà sur place. Des associations très actives comme Salam ou L’Auberge des migrants.

Aujourd'hui, après avoir travaillé sur la jungle, l'association Utopia est désormais en charge de la coordination du bénévolat sur le tout nouveau camp de la Linière, à Grande-Synthe près de Dunkerque. 
Utopia 56 : l'association bretonne qui vient en aide aux migrants

Ouvert le lundi 7 mars dernier, le camp de la Linière accueille près de 1500 personnes venues pour la plupart du camp de Basroch, situé à moins de 2 km de Grande-Synthe.

Appel urgent

Les conditions de vie sur place n'ont désormais plus rien à voir avec celles que les migrants ont connues jusque-là.
Mais pour en assurer le bon fonctionnement du camp, sécuriser le site et son accès, achever les installations, Utopia 56 a un besoin urgent de nouveaux bras, de nouvelles bonnes volontés.

À ce jour, près de 80 bénévoles s’activent sur place. Il en faudrait presque le double.

Reportage en Breton au camp de la Linière (Grande-Synthe)


Co-fondateurs d’Utopia 56, Yann Manzi, régisseur des campings aux Vieilles Charrues et en charge de la coordination du nouveau camp de Grande-Synthe.

Une journée avec Yann Manzi

Reportages de France 3 Iroise :
     - Muriel Le Morvan, Bleuenn Le Borgne,  Mickaël Ragot et Jean-Michel Boceno

A lire aussi

Sur le même sujet

Exposition War à la Courrouze

Les + Lus