Noël dans le Morbihan. Des étoiles plein les yeux avec les illuminations de la famille Le Luel

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emilie Colin

Dans le Morbihan et depuis huit ans le petit village de Sénébret, sur la commune de Cléguer, est devenu un lieu incontournable des festivités de Noël. Ici, des dizaines de visiteurs se pressent chaque soir pour visiter le jardin de la famille Le Luel, passionnée par les illuminations. C'est aussi l'occasion pour elle de soutenir une association.

Au village de Senébret, sur la commune de Cléguer, la maison de la famille Le Luel a éclairci d'un coup le ciel de décembre. Depuis huit ans, Franck, Céline et leurs enfants font la part belle aux illuminations et décorations de Noël.

2 kilomètres de guirlandes, une centaine de personnages

Franck est sur le pont depuis septembre et ne compte pas ses heures. "Je faisais le toit et quand il pleuvait j'étais sur mes chalets que j'ai faits à la main. Pour moi Noël c'est complètement magique, je ne pense qu'à ça. C'est pour changer les idées aux gens", sourit-il.

Sa passion remonte à la naissance de sa première fille. "J'ai commencé à acheter une première silhouette, une deuxième... J'ai commencé à faire des scénettes avec. Au fur et à mesure ça a pris de l'ampleur", ajoute-t-il. Il rigole : "Je compte encore m'agrandir mais je crois qu'on a atteint un certain niveau". 

"On avait commencé dans notre appartement avant à Lorient, sur notre terrasse mais c'était minime", se rappelle Céline. "On a envie de partager tout ça avec les gens". 

Cela fait la joie du quartier, du village. Il y a beaucoup de monde tous les soirs. C'est un émerveillement

Marie-Christine, voisine de la famille Le Luel

Le rituel en est aussi devenu un pour les visiteurs qui viennent contempler, avec bonheur, ce monde féérique. "C'est complètement la magie de Noël, on ne peut pas être mieux. On retombe en enfance. Cela met des étoiles plein les yeux", dit Nadège qui vient tous les ans. Marie-Christine, voisine de la famille, elle ne se lasse pas du "travail remarquable de Franck".

Maelys a 8 ans adore. "Il y a plein de lumières, d'oiseaux, d'ours, de licornes, je trouve que c'est très beau".  

Une initiative solidaire

Ces illuminations, c'est aussi un moyen de soutenir une association, "Des carrés dans des ronds".

"Cela faisait trois quatre ans que les gens nous demandaient Ils voulaient faire des dons pour notre investissement et le partage. On a eu l'idée d'en faire profiter une association pour que la magie de Noël continue chez des enfants qui ont des besoins particuliers" explique Céline. 

La présidente de l'association Laura Cobigo y voit un bon coup de pouce : "On a créé une unité innovante concernant la scolarisation des enfants en situation de polyhandicap sur Lorient. Dix élèves y sont accueillis. La propriétaire de la maison est une ancienne collègue à moi, professeure des écoles. Cela va permettre de financer un projet pour nos élèves. Là, nous allons acheter du matériel spécifique, pour l'apprentissage de la lecture adaptée"

Un Noël féerique et solidaire donc. Les Le Luel illuminent leur maison chaque soir de 18 h à 20 h jusqu'au 5 janvier.