Cet article date de plus de 4 ans

Hommage au père Hamel lors du Pardon de Sainte Anne d'Auray

C'est sous la pluie, que des milliers de pélerins se sont retrouvés ce mercredi 26 juillet pour le grand Pardon de Sainte-Anne-d'Auray. Une célébration, au cours de laquel un hommage a été rendu au père Jacques Hamel, assassiné il y a un an, au moment même où une messe était célébrée à sa mémoire.
Le grand pardon de Sainte-Anne d'Auray
Le grand pardon de Sainte-Anne d'Auray © Stéphane Izad - France 3 Bretagne
Chaque année, le grand pardon de Sainte-Anne-d’Auray, l'un des plus importants de la région rassemble de 20 000 à 25 000 personnes. Un pélerinage en l'honneur de Sainte Anne, la patronne de la Bretagne. La pluie a dû faire reculer certains fidèles, un peu moins nombreux cette année, pour cette célébration, présidée par Mgr Laurent Dognin, évêque du diocèse de Quimper et Léon. L'évêque a d'ailleurs rendu hommage au père Jacques Hamel assassiné dans son église il y a un an.

Messe d'hommage au père Hamel, dans le même temps


Ce même jour et au même moment se déroule en effet la messe d'hommage au père Jacques Hamel, égorgé par deux jihadistes dans son église de Saint-Étienne-du-Rouvray. Une cérémonie célébrée dans une ambiance de recueillement et de solennité en présence du président Emmanuel Macron, mais aussi du Premier ministre Edouard Philippe, du ministre de l'Intérieur Gérard Collomb et de Laurent Fabius, président du Conseil constitutionnel. Le président de la République a notamment déclaré que les assassins du père Hamel ont "échoué" à "exacerber la peur des Français" et "la soif de représailles", en ajoutant que "la République n'a pas à combattre une religion ni à vouloir se substituer à elle",


Sainte Anne d'Auray (56) : l'hommage au père Jacques Hamel

La procession, moment clef du pardon de Sainte-Anne d'Auray


La procession est le moment clef de ce pardon de Sainte Anne d'Auray, forme typiquement bretonne du pèlerinage et manifestation traditionnelle de la foi populaire en Bretagne. La journée s'est ouverte à 9h30 par une messe en breton, suivie à 10 h 30 par la procession puis à 11 h par la messe pontificale. Les célébrations se poursuivent l'après-midi avec la prière mariale et le chapelet puis les vêpres et l’adoration, jusqu'à une nouvelle messe à 18 h 30.
Le Pardon de Saint-Anne d'Auray existe depuis le 26 juillet 1625. 150 000 personnes étaient présentes lors du pèlerinage de Jean-Paul II en 1996. 

durée de la vidéo: 00 min 15
Pardon de Sainte Anne d'Auray


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
religion société