• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Coupe de France de football : entre PSG et EAG, la billetterie s'affole à Pontivy

À 15h, près de 2 000 billets étaient déjà vendus au kiosque du centre-ville pour le match de 32èmes de finale opposant le Stade Pontivyen à l'En Avant de Guingamp. / © Ronan Le Goff
À 15h, près de 2 000 billets étaient déjà vendus au kiosque du centre-ville pour le match de 32èmes de finale opposant le Stade Pontivyen à l'En Avant de Guingamp. / © Ronan Le Goff

Les 5 et 6 janvier 2019, deux clubs de football de Pontivy (Morbihan) disputeront les 32èmes de finale de la Coupe de France, contre le Paris-St-Germain et Guingamp. Les premiers billets sont en vente depuis ce jeudi matin. L'occasion pour les amateurs de football de se payer un week-end de folie.

Par Valérie Chopin


C'est une première dans l'histoire de Pontivy. Le même week-end début janvier, la ville morbihannaise de 15 000 habitants va vivre deux matches de foot historiques. Ses deux clubs de football (la GSI Pontivy et le Stade Pontivyen) affronteront le PSG, pour la GSI, et Guingamp, pour le Stade Pontivyen qui a été le premier ce jeudi à ouvrir ce jeudi sa billetterie.
 

2000 billets en quelques heures

Les 500 premiers billets sont partis en moins d'une heure. "Ça se vend super bien, s'enthousiasme Hervé Hamonic. Rien qu'au kiosque situé en centre-ville, près de 2000 billets étaient déjà vendus à 15h. On est assez content" poursuit le bénévole en charge de la billetterie au Stade Pontivyen, ravi de voir son club affronter le voisin guingampais déjà deux fois vainqueur de cette Coupe de France.

"Au point que certains points de vente, comme les supermarchés, ont dû être réapprovisionnés", complète un autre bénévole Frédéric Conan. Le match se déroulera à 15h, au Roudourou de Guingamp où 11 000 places ont été ouvertes "pour l'instant". "Selon la demande, on a encore la possibilité d'ouvrir une autre tribune, explique Hervé Hamonic. Sauf que cela suppose davantage de moyens de sécurité, et donc plus d'argent "ce que l'on fera, avec plaisir si nécessaire !"

Outre les places dans le stade de Guingamp (10 euros l'unité), des trajets en car (5 euros) sont proposés ainsi que divers accessoires indispensables à tout bon supporteur : "On a des bonnets aux couleurs du club, mais aussi des écharpes ! précise Hervé. 1000 ont été commandées pour l'occasion. Elles seront arrivées lundi, juste à temps pour Noël." 
 

Moustoir complet face au PSG ?


La billetterie de l'autre match de ces 32èmes de finale : la GSI Pontivy / PSG ouvre, elle, à 10h vendredi 21 décembre. "Tout le stade de Lorient sera ouvert ce dimanche 6 janvier, apprécie Jérôme Prévost, le président de la GSI qui espère bien remplir Le Moustoir : "Cela fait environ 18 000 places. Certes c'est un dimanche soir à 20h45, des horaires imposés par le diffuseur TV, mais vu l'affiche, et la quantité de retours que nous avons depuis le tirage au sort, j'imagine que cela devrait se faire facilement !" poursuit Jérôme Prévost.

Même si le match se déroulera la veille de la rentrée, il devrait en effet y avoir du monde ce vendredi matin. Sachant que les billets vont de 10 à 60 euros selon l'emplacement choisi dans le stade lorientais.

La GSI Pontivy (actuel 5ème du groupe K en National 3)  mise aussi sur les produits dérivés pour rentrer dans ses frais engendrés par la réception exceptionnelle de Neymar, Cavani, Mbappe et autres stars du PSG... Des cars (10 euros) seront aussi proposés aux supporteurs de Pontivy. Plusieurs points de vente sont prévus : à Lorient, à Pontivy (en lieu et place de l'ancienne pharmacie, rue Nationale) ainsi qu'en ligne.
 

Coup de pouce pour les jeunes pontivyens


Pour voir ses deux clubs (qui jouent habituellement en National 3) affronter les professionnels de Ligue 1, la municipalité a décidé d'offrir des places aux jeunes pontivyens qui fréquentent les centres de loisirs et/ou la maison des jeunes.
 

"La ville offre 30 places pour le samedi, et 30 places pour le dimanche, ainsi que le transport en cas pour aller soit à Guingamp soit à Lorient, explique Ronan Le Goff, animateur sportif de la commune morbihannaise. "Ce "Pass foot" a pour but de permettre à ces jeunes âgés de 13 à 17 ans d'assister gratuitement à l'un des deux matchs."

 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview François Floret

Les + Lus