• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Quand un bar d’une petite commune bretonne accueille la crème du rock écossais

L'article des Inrocks - capture d'écran
L'article des Inrocks - capture d'écran

Il y a 18 ans, le festival « Ils ne Mauron pas » faisait venir Mogwai, Arab Strap et la crème du rock écossais pour une soirée mémorable. Samedi dernier, les mêmes, devenus des stars internationales, retrouvaient un petit bar du village morbihannais. Cela n’a pas échappé aux Inrocks.

Par Stéphane Grammont

"D’entrée, on nous précise que la soirée est privée et que seule une poignée d’invités peuvent entrer" écrivent Guillaume Le Rossignol & Guenola Pasquier dans les Inrocks.fr. Jalousement gardé, le secret de la venue de "la fine fleur du label écossais Chemikal Underground".

Emma Pollock (ex-The Delgados), Stuart Braithwaite (Mogwai) et Alex Kapranos (Franz Ferdinand) ont profité du tournage d'un documentaire sur le label pour revenir sur les lieux de leur première date hors du Royaume-Uni.

Une soirée événement

Samedi dernier, un des bars les plus actifs de la région en matière de concerts accueillait une poignée de privilégiés pour une soirée qui commémorait le passage des écossais. Seul groupe francophone, Olympia s’était reformé pour l’occasion. 

Mauron 2015

Posté par Timothee Zagula sur mardi 10 novembre 2015

Une soirée-événement racontée par les inrocks.fr.

Sur le même sujet

toute l'actu musique

French Touch - Miossec

Les + Lus