Exposition : d'étranges Homo Algus peuplent les marais de Séné

Publié le Mis à jour le
Écrit par Isabelle Rettig
© France 3 Bretagne

A deux pas de Vannes, dans la réserve naturelle de Séné, 530 hectares d'anciens marais salants, on peut observer plus de 250 espèces d'oiseaux. Depuis quelques jours de nouveaux habitants, les étranges Homo Algus, oeuvres d'une plasticienne passionnée de nature, ont aussi pris possession des lieux.

Elles semblent tout droit sorties des marais... Sept étranges créatures ont pris possession des lieux. Accroupies au bord de l'eau ou couchées dans les joncs, elles surprennent le visiteur en promenade. Ces personnages sont l'oeuvre de Sophie Prestigiacomo, une plasticienne un peu magicienne installée a Séné, dans le Morbihan, passionnée de nature.

Des créatures nées de la vase et des algues


En 2012, elle avait déjà réalisé deux sculptures qui ont beaucoup plu. Une association s'est créée pour l'aider. Grâce à du financement participatif, elle a pu donner vie à ses nouvelles œuvres avec la complicité de Régis, son mari, plasticien lui aussi. Au fil des jours, les squelettes de métal recouverts de grillages se sont transformés. Créées sur place, ces êtres sont nés de la vase et des algues. 

Des sculptures éphémères


Le projet artistique a tout de suite séduit les responsables de la réserve naturelle. Ces sculptures éphémères sont appelées à évoluer au fil des saisons et de la météo. Sophie viendra leur redonner vie de temps en temps jusqu'à leur totale disparition.

Le reportage à Séné (56) d'Isabelle Rettig et Christophe Rousseau

durée de la vidéo: 02 min 03
Expo Homo Algus dans la réserve de Séné (56)
Interviews :
- des touristes
- Sophie Prestigiacomo, plasticienne
- Vincent Jeudy, responsable animation réserve naturelle de Séné

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.