Kercado 3 : prison ferme pour dix des douze prévenus jugés pour un vaste trafic de drogue à Vannes

Kercado 3, le 3ème grand procès lié au trafic de drogue à Vannes s'est achevé ce vendredi 9 octobre après-midi avec des peines de 12 mois jusqu'à 9 ans de prison, prononcées à l'encontre de dix des douze prévenus. Le chef présumé du trafic extradé d'Espagne in extremis sera jugé d'ici deux mois.

Le tribunal correctionnel de Vannes où s'est achevé ce vendredi 9 octobre le procès Kercado 3
Le tribunal correctionnel de Vannes où s'est achevé ce vendredi 9 octobre le procès Kercado 3 © N.Corbard
C'est un procès qui aura été riche en rebondissements, notamment avec l'arrivée, ce vendredi 9 octobre, dernier jour d'audience de l'accusé principal de ce trafic de drogue dans le quartier de Kercado de Vannes.

Après une cavale d'une année, Roberto Blanchedent, 32 ans, natif de Lorient, a été arrêté le 11 septembre dernier en Espagne et extradé in extremis pour être présent dans ce tribunal correctionnel de Vannes. Mais absent lors du début du procès, il a comparu ce matin devant un juge des libertés qui l'a placé sous mandat de dépôt. Il devrait être jugé dans les deux mois.


Un vaste trafic démantelé en janvier 2019


C'est lors d'une vaste opération menée en janvier 2019 par le RAID et la direction interrégionale de la police judiciaire qu'un vaste trafic avait été demantelé et les suspects interpellés, après 18 mois de surveillance. 235 kg de résine de canabis, 600g de cocaïne, 1kg de MDMA avait été alors saisis, ainsi que 110 000 euros et deux armes de poing. Une faible partie des produits stupéfiants qui auraient circulé pendant deux ans, soit 1,8t de cannabis, et 36 kg de cocaïne. Un trafic dont le chiffre d'affaire a été estimé lors de l'audience à 6,3 millions d'euros. 


Des peines lourdes, une seule relaxe


En l'absence de l'instigateur principal présumé, ce sont cette semaine, douze prévenus qui ont comparu dont notamment le frère de Roberto Blanchedent, Ricardo, 29 ans. Malgré ces dénégations, il écope de 9 ans de prison, la peine la plus lourde prononcée par le tribunal dans cette affaire. Neuf autres accusés sont condamnés à des peines de 12 mois assortis de sursis, jusqu'à 6 ans ferme. Une seule peine de 12 mois de sursis a été prononcée. L'un des prévenus a été relaxé, considérant qu'il n'avait pas commis les faits qui lui étaient reprochés, lui qui avait d'ailleurs un casier vierge.
 
durée de la vidéo: 00 min 31
Natacha Bernard, avocate procés Kercado 3

Bilan de ce procès, des peines assez lourdes mais malgré tout, en deça des réquisitions qui avaient été très sévères. Plusieurs accusés ont prévu de faire appel de leur jugement. Roberto Blanchedent devrait attendre son procès dans la prison de Vezin-le-Coquet près de Rennes.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société drogue faits divers