Stocks de lait en poudre : Stéphane Travert n'a pas “de solution miracle”

Le ministre de l'Agriculture était en déplacement dans le Morbihan ce jeudi. / © Stéphane Izad / France 3 Bretagne
Le ministre de l'Agriculture était en déplacement dans le Morbihan ce jeudi. / © Stéphane Izad / France 3 Bretagne

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert était en déplacement, ce jeudi 15 mars à Vannes. La France n'a pas "à ce jour de solution miracle pour la gestion" des stocks de lait écrémé en poudre, accumulés en 2015 et 2016, et dont les producteurs veulent se débarrasser.

Par Jeanne Travers avec AFP

"Je connais les difficultés auxquelles les éleveurs laitiers ont dû faire face pendant ces deux années de crise, et je ne veux pas qu'une nouvelle crise se déclenche à cause d'une mauvaise gestion des stocks", observait ce jeudi le ministre de l'Agriculture.

En visite à Vannes dans le Morbihan, Stéphane Travert s'est adressé aux professionnels du secteur, à l'occasion du Congrès de la FNPL, la Fédération nationale des producteurs de lait.

"Nous ne disposons pas à ce jour de solution miracle", a annonce le ministre. Selon le dernier relevé de l'Observatoire européen du lait du 18 janvier, l'Union européenne stocke ainsi quelque 378 578 tonnes de lait écrémé en poudre.

Un stock accumulé pour tenter de soutenir le prix du lait qui était alors en chute libre. Cela revient à "un peu plus de 700 000 tonnes de lait, soit 700 millions de litres de lait", évalue la FNPL. La Fédération a proposé que ce lait soit redirigé vers l'aide alimentaire aux démunis ou vers l'alimentation animale.


A lire aussi

Sur le même sujet

Algues vertes : le décès de Thierry Morfoisse reconnu comme accident du travail

Les + Lus