Cet article date de plus de 4 ans

Vannes : Vincent Lauriot-Prévost, architecte naval, a dessiné les bateaux en tête du Vendée Globe

Vincent Lauriot-Prévost, architecte naval basé à Vannes, a dessiné douze des bateaux qui sont actuellement en train de faire le Vendée Globe dont les six premiers. 
© France 3 Bretagne
Sauf casse, Alex Thompson ou Armel Le Cléac'h gagnera l'édition 2016-2017 du Vendée Globe. À moins que ce ne soit Jérémy Beyou ou Jean-Pierre Dick, actuellement 3e et 4e de la course autour du monde.

Les quatre skippers ont un point commun : leur 60 pieds a été dessiné à Vannes par Vincent Lauriot-Prévost. C'est en 1983 que commence l'aventure de l'architecte naval avec le « Gérard Lambert », un trimaran déjà avant-gardiste.

"On a commencé par un bateau qui était en composite, les bras étaient en nid d'abeilles avec du carbone et les foils étaient en aluminium fraisé. A l'époque, c'était déjà un bateau très hi-tech» indique l'architecte naval. 
durée de la vidéo: 02 min 03
Vannes : Vincent Lauriot-Prévost, architecte naval, a dessiné les bateaux en tête du Vendée Globe

Des bateaux "sur-mesure" pour les marins

D'abord spécialisé dans les multicoques, Vincent Lauriot-Prévost se lance ensuite dans le dessin des 60 pieds : il conçoit deux bateaux pour l'édition 2008 du Vendée Globe, quatre en 2012, six pour cette édition avec l'apparition des foils. Chaque bateau est pratiquement du « sur mesure » pour le marin qui va passer plusieurs mois à bord.

"Dès qu'on regarde un peu dans le détail, on voit que chaque bateau est différent et qu'il a la patte de son skipper" détaille Vincent Lauriot-Prévost.

Le cabinet vannetais de l'architecte naval est également engagé auprès du défi suédois « artémis » pour concevoir le futur bateau qui devait disputer la prochaine Coupe de l'América.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vendée globe sport voile architecture culture