Le petit port de Dahouët, un pan de l'histoire maritime à découvrir

Il est niché au fond d'un aber... Le havre de Dahouët comme on l'appelle dans la région, offre depuis des siècles un parfait abri aux marins.
 

Le port de Dahouët
Le port de Dahouët © France 3 Bretagne

D'accès difficile, considéré même au XVIIème siècle comme franchement périlleux, Dahouët possède une longue histoire maritime. Et sur le quai, d’imposantes maisons en témoignent. Ici vivaient des armateurs qui envoyaient leurs bateaux vers Terre-Neuve ou l'Islande pour pêcher la morue.


Une histoire maritime riche 


À 80 ans, Noëlle Durand connait tout de ce passé maritime. Petite-fille d'armateur, son grand père fut longtemps Capitaine au long cours. Une fois en 1903, il traversa même l'atlantique en 11 jours, poussé par des tempêtes, Un record !
 


Un port charmant


De cette époque, Dahouët a su conserver son caractère. Un port charmant, authentique, chanté par Thomas Fersen. Filmé aussi, comme en 1977, pour la dernière séquence du film La 7eme Compagnie au clair de lune. Et cette notoriété, aujourd'hui, une poignée de passionnés la cultive avec "La Pauline", un vieux gréement reconstruit à l'identique et qui navigue ici depuis 1991 pour le plaisir des yeux et de la voile. 
"Le Pauline"
"Le Pauline" © S. Ruaux - France 3 Bretagne

On y navigue à l'ancienne, tout est manuel. Jean-Luc Guouézigoux apprend à son équipage, le vocabulaire et tous les gestes qu'il faut connaître pour maitriser la chaloupe. Comme un rêve de gosse lorsqu'ils lisaient Jules Verne.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sorties et loisirs patrimoine culture mer destination ouest
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter