Pont L'Abbé : les cheveux coupés par Pascale, coiffeuse, servent à la dépollution des eaux

Pascale récupère tous les cheveux coupés, soit au profit d'association de lutte contre le cancer soit pour des associations qui luttent contre la pollution des eaux / © France Télévisions
Pascale récupère tous les cheveux coupés, soit au profit d'association de lutte contre le cancer soit pour des associations qui luttent contre la pollution des eaux / © France Télévisions

Pascale Ronarc'h coiffeuse à Pont Labbé ne jette plus aucune mèche de cheveux, pas même les plus courtes. Ces dernières vont retrouver une deuxième vie et servir à la dépollution des eaux, grâce à leur pouvoir absorbant. 

Par E.C

"C'est notre plus gros poste de déchets, cela représente 70 %" raconte Pascale Ronarc'h, coiffeuse à Pont L'Abbé, à propos des cheveux qu'elle découpe au quotidien. Dans son salon toutes les mèches sont recyclées. Les plus longues (plus de 25 cm) vont au profit d'associations qui luttent contre le cancer, notamment Solid'hair


Des petites mèches au service de la dépollution des eaux


Les mèches les plus courtes retrouvent maintenant elles aussi une seconde vie. Elles vont servir à dépolluer les eaux. Les cheveux possèdent en effet des écailles au fort pouvoir absorbant, permettant de capter huiles ou hydrocarbures. Pour Pascale, cette initiative s'inscrit dans une démarche écologique, mise en place dans son salon depuis cinq ans. "On recycle nos bouteilles de shampoing, on recharge nos produits. On travaille avec des colorations végétales, des argiles", explique-t-elle. 

Depuis l'été dernier, Pascale a déjà envoyé plusieurs sacs à ses frais, à l'association Coiffeurs Justes. Les cheveux intégrent les boudins anti-pollution. Du côté des clients, le geste est apprécié. "Ils apprécient de savoir que leurs cheveux vont servir une bonne cause."

L'association Coiffeurs Justes est basée dans le sud. Pascale relève : "Dans l'idéal, ce qui serait bien ce serait d'avoir des référents locaux pour l'association, et pourquoi pas aller déposer nos cheveux dans les ports par exemple."

1200 coiffeurs en France participent à ce mouvement écologique, dont trois dans le Finistère : à Pont l'Abbé, Landunvez et Plougonvelen. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus