Que calor ! En Bretagne aussi on dépassera les 35°C

Forte chaleur: la vigilance est de mise pour les personnes fragiles, ici au CHBS de Lorient. / © François DESTOC / Le Télégramme - Maxppp
Forte chaleur: la vigilance est de mise pour les personnes fragiles, ici au CHBS de Lorient. / © François DESTOC / Le Télégramme - Maxppp

Une vague de chaleur va s'abattre, mardi et mercredi, sur la Bretagne comme sur le reste du pays avec des maximales supérieures à 35°. Même si la la région échappera aux épisodes caniculaires stricto sensus, le niveau d'alerte du Plan Canicule est ré-haussé d'un cran en Ille-et-Vilaine. 

Par Hélène Pédech

36°C mardi après-midi à Rennes; 22°C au plus bas dans la nuit de mardi à mercredi et on remet cela mercredi avec des maximales annoncées à 32°. Ça va chauffer chez nous aussi cette semaine! Vague de chaleur mais pas de canicule. La Bretagne fera même partie des quelques régions à y échapper. 
Selon les prévisions de Météo France, les côtes de l'Atlantique et de la Manche devraient connaître une relative fraîcheur (31°C max. mardi à Brest et Lorient, 33°C à Quimper... quand même !).

Qu'est-ce qu'une canicule ?

Deux paramètres sont requis pour parler de "canicule": La forte chaleur (avec des minimales -la nuit- qui ne descendent pas en dessous des 20°C) et la durée (au moins 3 jours consécutifs). En Bretagne, le thermomètre devrait redescendre sous la barre des 30°C jeudi avec un épisode orageux, avant de repartir à la hausse vendredi (jusqu'à 33°C pour les maximales).

Image du satellite METEOSAT10, le 28/06/2015 à 11h00 UTC: un vaste anticyclone qui s'étire des Açores jusqu'en Europe centrale. Pour les jours à venir, cet anticyclone va se centrer sur l'Allemagne occasionnant un flux de sud sur l'hexagone et donc des remontées d'air très chaud. / © Météo France
Image du satellite METEOSAT10, le 28/06/2015 à 11h00 UTC: un vaste anticyclone qui s'étire des Açores jusqu'en Europe centrale. Pour les jours à venir, cet anticyclone va se centrer sur l'Allemagne occasionnant un flux de sud sur l'hexagone et donc des remontées d'air très chaud. / © Météo France

Cette vague de chaleur est consécutive à une vaste dépression positionnée actuellement sur l'Atlantique, qui fait remonter des masses d'air chaud à partir de l'Espagne.

"Avertissement chaleur"

Qui dit chaleur dit aussi pollution et vigilance sanitaire. Comme chaque année depuis 2004, la Direction Générale de Santé a activé le niveau de veille saisonnière au 1er juin et jusqu'au 31 août. Ce lundi soir, en Ille-et-Vilaine, l'alerte est élevée au niveau 2 "Avertissement chaleur". 
Ce niveau 2, activé automatiquement lors du passage par Météo France en vigilance jaune, est une phase de veille renforcée permettant aux différents services de se préparer à une montée en charge en vue d’un éventuel passage au niveau 3 (alerte canicule) et de renforcer des actions de communication locales et ciblées: rappel des recommandations sanitaires auprès des acteurs santé, renforcement du suivi de la situation sanitaire, organisation de la montée en charge du dispositif opérationnel dans les établissements de santé notamment.

Conseils en cas de chaleur / © Inpes
Conseils en cas de chaleur / © Inpes

La Canicule de 2003

En 2003, la France a connu une canicule exceptionnelle avec une surmortalité estimée à près de 15.000 décès à l'échelle nationale; 264 décès supplémentaires en Bretagne selon l'Inserm (entre le 1er et le 20 août 2003). Nourrissons, personnes âgées et personnes souffrant de certaines maladies chroniques sont particulièrement vulnérables en ces périodes: risques accrus d'hyperthermie, de déshydratation, d'infections respiratoires ou de problèmes cardio-vasculaires.

Une plateforme téléphonique Canicule Info Service est activée au 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe) du lundi au samedi de 8h à 20h. Sinon, en cas de malaise, appelez le 15.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

La Lorientaise 2019 : l'échauffement avant le départ

Les + Lus