Rugby. Les militaires jouent leur coupe du monde en Bretagne

La Bretagne, accueille la 4ème coupe du monde de rugby militaire. Douze nations vont s'affronter sur les pelouses des stades bretons. C'est la première fois que la France accueille l'événement. Coup d'envoi ce samedi 19 août.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

La Bretagne va pouvoir se consoler. À défaut d'accueillir des matches de la "vraie" coupe du monde de rugby à XV en septembre prochain, elle reçoit pour les trois semaines à venir, les matches de coupe du monde de rugby militaire. Un événement qui a mobilisé la fédération régionale de rugby et les clubs locaux.

Reconnaître la Bretagne comme une terre de rugby

Au programme, 30 rencontres entre douze pays alliés de la France sur la scène internationale militaire, le tout dans 26 communes bretonnes avec en point d'orgue la finale le 10 septembre prochain au stade de la Rabine.

La coupe du monde de rugby militaire est aussi l'occasion pour l'équipe française de faire jouer ensemble des sportifs militaires dans les trois armées et des réservistes. Comme pour afficher haut les couleurs du pays hôte, la patrouille de France est venue en voisine saluer les sportifs. 

"C'est une région qui a déjà accueilli des championnats du monde de foot militaire et qui a fait preuve de son engouement, souligne le directeur technique des sports militaires, le Commandant Nicolas. La population est derrière. C'est très important pour nous de faire une compétition militaire en associant la population civile, les clubs, la Ligue."

Et le public ne s'y est pas trompé, à Plouzané, 2 500 personnes ont été accueillies et l'organisation a dû en refuser environ 600.

Pour le club de Plouzané qui accueille la rencontre France/Australie en cette première journée, c'est "un événement exceptionnel""Recevoir ce type de match, c'est important", explique Marilyne Le Bars, la secrétaire générale du club Plouzané AC Rugby. Elle travaille sur cette journée depuis plus d'un an. "J'espère que ça va donner un coup de projecteur sur le rugby breton."

Les jeunes accompagnateurs entre stress et fierté

Et s'il y en a qui ont des étoiles dans les yeux, c'est bien les jeunes joueurs des clubs de Plouzané et du Pays des Abers qui accompagnent les militaires sur le terrain et chanteront l'hymne national avec eux. Pour Louise qui donne la main à un des joueurs, "la coupe du monde dans notre ville c'est un peu bizarre, d'habitude c'est à Paris, à la capitale. C’est pas souvent qu'on a une occasion comme ça." Une coupe d'autant plus importante pour la jeune bretonne que son frère militaire jouera le prochain match.

Louis, leur encadrant et coach des moins de 6 ans abonde : "Nous, on est à côté de Brest. Il y a beaucoup d'enfants qui ont leurs parents qui sont dans l’armée, donc forcément, ça crée tout un lien. Et même voir la France jouer chez nous, c’est incroyable."

Pour Noan, 11 ans, il y a du stress et de l'excitation dans l'air. "On va tenir la main de joueurs de notre pays et chanter devant tout le monde, mais j'ai un peu peur de faire une bêtise pendant la chanson." Pour le jeune garçon, il y a tout de même une différence entre championnat militaire et championnat civil :  "Ce sont les militaires qui nous sauvent quand on est en conflit avec d'autres pays."

Les militaires françaises déjà championnes du monde de rugby

Les militaires françaises ont remporté en octobre dernier le championnat du monde militaire féminin organisé en Nouvelle Zélande.