Saint Gilles du Mené (22) : incendie en cours dans une usine de méthanisation

Un incendie s'est déclaré ce matin vers 6h dans un entrepôt de stockage de l'entreprise de méthanisation Geotexia située à Saint-Gilles-du Mené dans les Côtes d'Armor. 10 000 litres d'acide sulfurique sont stockés dans le bâtiment. Le risque d'explosion est écarté, la pollution est à surveiller.
Le bâtiment touché par l'incendie menace de s'effondrer
Le bâtiment touché par l'incendie menace de s'effondrer © N.Rossignol/France3Bretagne

Les pompiers ont été appelés à 6h07 ce matin pour un incendie dans un bâtiment de l'entreprise Géotexia située à Saint-Gilles-du-Mené dans les Côtes d'Armor.

Géotexia est une entreprise de valorisation des excédents de lisier et de déchets de l'industrie agro-alimentaire avec lesquels l'entreprise produit du biogaz par méthanisation. Ce biogaz alimente deux moteurs de production d’électricité de 1,3 MW.
 

10 000 litres d'acide sulfurique à surveiller


L'incendie a pris dans un bâtiment de traitement des boues issues de la méthanisation d'environ 2000 m². A 7h30 le feu était maîtrisé et circonscrit par la cinquantaine de pompiers déployés sur place et issus de 12 centres de secours. Les pompiers surveillent désormais le bâtiment dont la structure métallique a été fortement endommagée et qui pourrait donc s'éffondrer.

Le risque d'explosion est écarté mais les secours évoquent la présence de 10 000 litres d'acide sulfurique dans le bâtiment et deux digesteurs à proximité. Une situation complexe selon le commandant des opérations.

Le site est équipé de bassins de stockage et l'écoulement des liquides devrait donc être sous contrôle.

Les techniciens de l'identification criminelle de la gendarmerie ont commencé leurs investigations et aucune piste n'est écartée. 

 
 

Une unité de méthanisation "modèle" en difficulté


Géotexia est l'usine pionnière dans la méthanisation qui fût inaugurée en 2011 par Jean-Louis Borloo alors Ministre de l'Environnement.

L'entreprise a été placée en redressement judiciaire en février 2019.


Nathalie Rossignol et Bruno Wan Vassenhove étaient sur place

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers