• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Saint-Malo : Pascal Bresson retrace la vie de Simone Veil

Pascal Bresson dessine un portrait de Simone Veil / © France 3 Bretagne
Pascal Bresson dessine un portrait de Simone Veil / © France 3 Bretagne

Samedi 30 juin, Simone Veil entrera au Panthéon; un an tout juste après son décès le 30 juin 2017. Le dessinateur et scénariste Pascal Bresson co-signe un roman graphique sur cette grande dame au destin hors du commun : "Simone Veil, l'Immortelle"

Par Marc-André Mouchère


Ni biographie ni bande dessinée : Pascal Bresson préfère le terme roman graphique pour classifier son ouvrage qui sort ce jeudi aux Éditions Marabulles. Il y a trois ans, l'auteur scénariste avait commencé à travailler sur l'histoire de la grande dame, sa déportation à Auschwitz, son combat pour l'avortement, son engagement pour l'Europe.
 

Simone Veil, l'Immortelle

Simone Veil (née Simone Jacob le 13 juillet 1927- décédée le 30 juin 2017), a été découverte par le  grand public en 1974 lorsque nommée ministre de la santé par Valéry Giscard d’Estaing, elle vint défendre au gouvernement son projet de loi sur la légalisation de l'avortement. On découvrit une femme moderne, féministe et en avance sur son temps qui allait devoir se battre âprement dans l'hémicycle pour la cause des femmes.
Simone Veil défend sa loi pour la légalisation de l'avortement en France / © Bresson et Duphot / éditions Marabulles juin 2018
Simone Veil défend sa loi pour la légalisation de l'avortement en France / © Bresson et Duphot / éditions Marabulles juin 2018

 

Plusieurs vies

Mais elle avait déjà vécu trois vies et bien d'autres combats avant son premier poste de ministre. D'abord Simone Jacob avait eu une enfance plutôt heureuse avec ses parents, son frère et ses sœurs à Nice.
Simone Veil adolescente - Capture d'écran - / © Bresson et Duphot / éditions Marabulles juin 2018
Simone Veil adolescente - Capture d'écran - / © Bresson et Duphot / éditions Marabulles juin 2018

Puis, la guerre venue, l'idéologie raciale nazie devint une menace pour sa famille juive. Arrêtée par la Gestapo après son BAC elle sera déportée à 17 ans au camp de concentration d'Auschwitz avec deux sœurs et sa mère. Celle-ci va mourir dans leurs bras avant l'arrivée des libérateurs anglais. Elle ne reverra pas non plus son père et son frère Jean, déportés en Lituanie.
Simone Veil déportée à Auschwitz / © Bresson et Duphot / Editions Marabulles juin 2018
Simone Veil déportée à Auschwitz / © Bresson et Duphot / Editions Marabulles juin 2018


Après la guerre elle reprendra des études de Droit et entrera à Sciences Po. Entre temps, à 19 ans elle rencontre Antoine Veil, se marie et aura trois enfants mais n'a pas l'intention de rester au foyer. Elle passe le concours de la magistrature avant finalement d'entamer une carrière politique. Rien ne l'arrête et tous les combats collectifs la motive.

Ministre de la Santé dans le premier gouvernement de Jacques Chirac (1974-1976), puis dans le gouvernement de Raymond Barre, elle le quittera en 1979 pour entrer au parlement européen. Enfin, Edouard Balladur fera d’elle un ministre d’Etat, en lui confiant, en plus de la Santé, les Affaires sociales et la Ville (1993-1995). 

Son destin hors du commun, Simone Veil l'a raconté en écrivant elle-même sa biographie à l'age de 80 ans (Une vie / éditions Stock 2007) . Elle était jusque-là restée discrète sur sa jeunesse et sa déportation. Pascal Bresson l'a aussi rencontrée, elle et son fils Jean, pour construire ce projet de roman graphique.

Figure du XXéme siècle et femme de conviction et figure singulière parmi les hommes et femmes politiques, Simone Veil a passé sa vie à combattre les idées rétrogrades et à défendre les plus démunis. Simone Veil sera inhumée au Panthéon, avec son mari selon la volonté de la famille, un an tout juste après sa disparition.
 

Un scénario de roman

C'est pour éviter une lecture chronologique que Pascal Bresson à préféré la forme du roman graphique en entrant dans l'histoire par l'épisode de la Loi Veil sur l'IVG et en faisant appel au souvenir du personnage de Simone pour faire resurgir par tranches l'adolescence, la guerre et les camps nazis puis l'après guerre jusqu'à la période contemporaine. 

Pascal Bresson, à travers ses productions de dessinateur et/ou de scénariste se veut un auteur engagé. Il a choisi pour cet ouvrage, de confier le graphisme à Hervé Dupho. Ensemble ils ont pris certains partis comme de déterminer des couleurs pour les différentes périodes :
Le jaune pour l'adolescence, le bleu pour l'après guerre, le noir et gris pour la déportation dans les camps nazis.


Séverine Breton et Thierry Bouilly ont rencontré Pascal Bresson chez lui à Saint-Malo. Pour eux il à sorti ses notes et ses pastels et retracé l'histoire de cette très belle création originale.
Un Malouin retrace la vie de Simone Veil
Pascal Bresson, auteur de "Simone Veil, l'immortelle" - France 3 Rennes - Séverine Breton


 

A lire aussi

Sur le même sujet

L'histoire du football féminin

Les + Lus