Six mois de prison ferme pour le conducteur qui avait percuté un car scolaire

© PHOTOPQR/L'ALSACE - L. Vadam
© PHOTOPQR/L'ALSACE - L. Vadam

Le 17 décembre 2018 à 08h15, une camionette rentre dans un car scolaire occupé par 10 lycéens sur la RN24. Six d'entre eux sont blessés. Le conducteur de la camionnette n'a pas freiné : il utilisait son smartphone au moment de l'accident. Il vient d'être condamné par le tribunal de Lorient.

Par Corentin Bélard

Le conducteur inconscient passera six mois derrière les barreaux. Ce 30 janvier, il a été condamné par le tribunal correctionnel de Lorient à un an de prison dont six mois fermes, à une obligation de soins et à l’annulation de son permis de conduire avec interdiction de le repasser pendant un an.
 

Il regardait des vidéos sur son smartphone

Cet homme de 31 ans avait provoqué un accident en décembre dernier alors qu'il était sous l'emprise de stupéfiants et qu'il utilisait son smartphone en conduisant. 
"L’analyse du téléphone a permis de déterminer que le conducteur était au moment de l’accident en train de regarder des vidéos sur son téléphone portable," explique le Groupement de Gendarmerie Départementale du Morbihan dans un communiqué. 
 

Les gendarmes rappellent que l'usage du téléphone en conduisant entraîne la perte de trois points sur son permis de conduire et une amende de 135 euros.

Plus grave encore, comme dans ce cas précis, le fait de placer un écran dans le champ de vision du conducteur est sanctionné d'un retrait de trois points et d'une amende de 1.500 euros maximum. Selon la décision du tribunal, l'appareil incriminé peut être définitivement confisqué.
Seuls les écrans d'aide à la conduite comme les GPS sont autorisés.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Pauline Kerscaven sur le plateau de Bali Breizh

Les + Lus