Taxe sur les yachts pour financer la SNSM : l'accueil mitigé des plaisanciers

Saint-Tropez (Var) / © AFP - V. Hache
Saint-Tropez (Var) / © AFP - V. Hache

Le député finistérien Richard Ferrand (La République en Marche) propose de taxer les yachts pour financer la SNSM. Une mesure qui ne convainc pas tous les plaisanciers.

Par T.P.

Ce dimanche 8 octobre, Richard Ferrand a annoncé porter personnellement un amendement visant à taxer, à raison de 30 à 200 000 euros par an, les résidents français propriétaires de bateaux de plus de 30 mètres. Cela permettrait de "dégager 10 millions, qu'il sera possible d'affecter à la SNSM (Société nationale de sauvetage en mer)", sans affecter, selon lui, la plaisance et le tourisme de luxe.

"Il me paraît normal que la très grande fortune de quelques-uns participe à la solidarité pour tous en contribuant à garantir plus de sécurité en mer." a-t-il exprimé.

ITW Richard Ferrand
Interview recueillie par Gwénaëlle Bron et Stéphane Soviller

Les plaisanciers dubitatifs ? 

Si le débat sur l'ISF (Impôt sur la fortune) a beaucoup fait parler ces derniers jours, il ne semble pas que ce soit le cas de cette mesure, qui laisse songeurs les plaisanciers rencontrés par une de nos équipes sur le port de Saint-Malo. Si certains trouvent "cela logique", d'autres pensent qu'en "taxant les gros, ils ne viendront plus en France". 

Réactions à la taxe yacht pour financer la SNSM
Réactions de plaisanciers à l'idée d'une taxe sur les yachts de luxe pour financer en partie la SNSM. Intervenants : Richard Ferrand, député du Finistère et président du groupe LREM à l'Assemblée nationale - Jacques Gheerbrant, vice-président SNSM - Reportage : S. Breton - L. Bonis

De son côté, Xavier de la Gorce, le président de la SNSM, a salué cette annonce comme étant "une très bonne nouvelle".

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Trans Musicales 2017 : la programmation expliquée par Jean-Louis Brossard

Près de chez vous

Les + Lus