Témoignage : Jean-François Martin a perdu un œil lors d’une manifestation contre la loi travail

Vu rue Dreyfus où l'étudiant rennais a été grièvement blessé à Rennes le 28 avril 2016 / © S.Salliou
Vu rue Dreyfus où l'étudiant rennais a été grièvement blessé à Rennes le 28 avril 2016 / © S.Salliou

« J’avais peur. Je ne voulais pas qu’il m’arrive une bricole » témoigne Jean-François Martin dans les colonnes du journal Le Monde. Le jeune étudiant en géographie de l’université de rennes II a perdu un œil le 28 avril. Une enquête est en cours.

Par Stéphane Grammont

Jean-François Martin a raconté au journal Le Monde (article payant) les circonstances de sa blessure lors de la manifestation du 28 avril dernier. Cet étudiant en géographie de Rennes II a définitivement perdu son œil gauche, peut-être à cause d’un tir de flash-ball.

Une enquête de l’IGPN, l'inspection  générale de la police, est en cours pour faire la lumière sur cet accident.

Hugo Poidevin, militant à l’Union des étudiants communistes, a lui aucun doute. Il raconte au journal le Monde qu’il a porté secours à Jean-François Martin et examiné sa plaie, alors qu’une section d’intervention employait des lanceurs de balles de défense non loin de là.

A lire aussi

Sur le même sujet

Trans Musicales 2017 : la programmation expliquée par Jean-Louis Brossard en Septembre dernier

Près de chez vous

Les + Lus