• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Trophée Jules Verne : Spindrift a quitté les pontons brestois

Spindrift 2 en entraînement au large de La Trinité-sur-Mer (Morbihan) / © © Chris Schmid/Spindrift racing
Spindrift 2 en entraînement au large de La Trinité-sur-Mer (Morbihan) / © © Chris Schmid/Spindrift racing

Yann Guichard et ses hommes étaient en stand-by depuis dimanche soir à Brest. Bien que la fenêtre météo ne soit pas idéale Spindrift Racing a décidé de quitter les pontons pour être prêt à passer la ligne au phare du Créac'h ce lundi en fin après-midi.

Par Maylen Villaverde

Les premiers jours s'annoncent musclés mais l'équipage a décidé de saisir l'opportunité qui se présente avec la belle dépression qui arrive sur la pointe bretonne. Cette fenêtre météo n'est pas idéale mais après deux mois d'attente et une première tentative avortée il y a une semaine, Yann Guichard et son équipe ont fait le choix de tenter leur chance.

Selon les prévisionnistes les conditions météo pourraient leur permettre d'atteindre la ligne équatoriale dans un temps compris entre 5 jours et 5 heures et 5 jours et 10 heures, soit quelques belles heures de moins que le temps de référence de Francis Joyon et son équipage (5 jours 18 heures et 59 minutes).

En outre une autre dépression qui se dessine au large du Brésil pourrait aussi leur permettre de traverser l'Atlantique sud rapidement.

« Nous sommes en code vert : les derniers fichiers météo confirment notre départ du ponton vers midi ce lundi, avec un franchissement de ligne du Trophée Jules Verne rapidement dans la foulée : le vent d’Ouest à Nord-Ouest 25-30 nœuds va en effet forcir au fil de notre traversée du golfe de Gascogne avec des creux de cinq mètres sur la hanche. Ça va être musclé, mais seulement lors des premières douze heures. Ensuite, le vent va mollir au large du cap Finisterre avec des alizés modérés, un passage près des Canaries après plusieurs empannages. Des manœuvres en perspective !  » indiquait Yann Guichard avant d’embarquer les dernières vivres fraîches à bord de Spindrift 2.

Le Trophée Jules Verne est détenu par Francis Joyon et ses cinq équipiers. En janvier 2017 l'équipage bouclait le tour du monde en 40 jours 23 heures 30 minutes sur IDEC Sport.

Pour suivre le défi de Spindrifty en direct l'écurie a créé un site internet dédié : http://www.spindrift-racing.com/jules-verne/fr/homepage


A lire aussi

Sur le même sujet

Eugénie Le sommer, star bretonne du foot

Les + Lus