Viande contaminée: La Cooperl ne fera pas appel

La Cooperl, le numéro 1 du porc français ne fera pas appel de la décision rendue le 2 juillet dernier dans le procés de la viande contaminée. Les condamnations prononcées alors sont donc définitves.

Le 2 juillet dernier le tribunal correction de Saint Brieuc reconnaissait la culpabilité de plusieurs cadres de l'entreprise Cooperl dans une affaire de fraude à la viande contaminée. Entre 2010 et 2012 ils avaient participé au maquillage de résultats d'auto-contrôles, de façon à commercialiser quelque 1 500 à  2 000 tonnes de viande de porc contaminée aux salmonelles. Les 3 cadres écopaient alors de 24 mois de prison avec sursis pour l'un, et 4 mois avec sursis pour les deux autres. L'entreprise elle était condamnée à verser 150 000 euros d'amende pour usage de faux et à verser 60 000 euros aux associations de consommateurs UFC-Que Choisir et CLCV au titre du préjudice porté à l'intérêt des consommateurs. 
 
La Cooperl installée à Lamballe avait jusqu'à ce lundi 16h30 pour faire appel de la décision. Elle ne l'a pas fait. Les condamnations prononcées sont donc définitives.