Fondation du doute à Blois : une visite s'impose !

Publié le Mis à jour le
Écrit par Anne Lepais

La Fondation du doute, ouverte au grand public en avril dernier, accueille près de 300 oeuvres signées d'une quarantaine d'artistes provenant des collections de Benjamin Vautier, dit Ben et Gino Di Maggio. C'est, en France, le centre du mouvement Fluxus né dans les années 1960-70.


Après le mur de mots

Vingt ans après l'inauguration du mur des mots, oeuvre monumentale de 300 plaques émaillées installée dans l'enceinte de l'école d'art à Blois, Ben réinvestit les lieux et propose sur deux niveaux de découvrir un ensemble considérable d'oeuvres surprenantes de ses amis artistes du mouvement Fluxus.
Les représentants de ce mouvement artistique né dans les années 60 ont été influencés par Dada, John Cage et Marcel Duchamp. Avec humour et provocation, ils rejettent l'art institutionnel et font exploser les limites de la pratique artistique. Par l'utilisation de moyens d'expression vivants comme la musique, le théâtre, la vidéo, la performance...ils interrogent constamment et font exploser les frontières entre la vie et l'art

Le but de la Fondation du doute : abolir toute frontière entre l'art et la vie

Pilotée par Ben, la Fondation du doute est à la fois lieu d'expositions, de performances, de rencontres, de création contemporaine. Ce nouvel espace est libre d'interrogations ou chacun pourra argumenter, jouer de la musique, échanger des idées et des livres, créer et débattre.
 « Combats d'idées », la première exposition temporaire à la Fondation du doute, propose jusqu'au 29 septembre au milieu du pavillon d'exposition ou Ben a fait installé un ring, d'enfiler des gants de boxe et de défendre ses idées où de débattre de celles des autres.

Ce nouveau lieu emblématique de la vie culturelle et touristique de la ville devrait susciter la curiosité et compléter un offre déjà riche et variée constituée du château royal, de la maison de la magie, de l'école d'art Agglopolys.

 

Fluxus par Ben
La phrase "Chacun est artiste" signifie simplement que l'homme est un être imaginatif et qu'il peut produire en tant que créateur et de bien des manières. En principe, il m'est égal que la production vienne d'un peintre, d'un sculpteur ou d'un physicien
C'est là que la phrase "chacun est artiste" devient intéressante : à mon avis, les gens peuvent comprendre à partir de ces objets que chacun est artiste puisque beaucoup d'entre eux vont dire : pourquoi je ne ferais pas un jour moi aussi quelque chose, des choses pareilles..
(Extrait d'une réponse de Joseph Beuys à Jorg Schelimann et Bernd Kluser).

>>> site de Fluxus Ben