Baignades en Loire: attention danger

Ile Charlemagne à Orléans / © France 3 Centre
Ile Charlemagne à Orléans / © France 3 Centre

Avec les températures qui grimpent, les baignades en Loire sont tentantes. Elles restent cependant prohibées dans quasiment toutes les communes ligériennes. Se rafraîchir dans le fleuve se fait donc aux "risques et périls" des estivants. 

Par Ch.L

La Loire est dangereuse. Le fort courant généré par les pluies abondantes du printemps a déplacé le sable de son lit. Nul ne sait vraiment déterminer les hauteurs du fleuve. Pis. Les alluvions ont pu se déposer en bout de grève donnant l'illusion d'un banc de sable. On s'y enfonce facilement jusqu'à la taille ce qui provoque le plus souvent un mouvement de panique. (Conseil: ne pas s'affoler, se laisser aller et nager doucement jusqu'à la rive.

Pour éviter ces frayeurs inutiles, Il existe dans le Loiret des plages aménagées par les collectivités qui donnent un accès aux bords de Loire à Jargeau, à Orléans sur l'île Charlemagne et à Beaugency

Navigation 

La navigation sur la Loire n’est pas interdite, mais elle s’effectue également aux risques et périls des usagers. La préfecture du Loiret précise que la vitesse de navigation est limitée à 10 km/h dans les traversées de Châtillon-sur-Loire, Briare, Gien, Sully-sur-Loire, Châteauneuf-sur-Loire, Jargeau, de Combleux à Orléans, La Chapelle-Saint-Mesmin, Chaingy, Saint Ay, Meung sur Loire, Beaugency.

• Pour les aficionados du ski nautique et du jet ski, deux zones de navigation sont autorisées: à Beaugency (entre les points kilométriques 350,000 et 353,000 rive gauche)  et à Gien, (entre les points kilométriques 22,000 et 23,000 rive droite).

Sur le même sujet

Tout le monde peut prendre sa place

Les + Lus