Cet article date de plus de 8 ans

Sévère défaite du Tours Volley-Ball

Le Tours Volley-Ball a essuyé une sévère défaite pour l'ouverture de la saison de Ligue A. Le champion de France en titre s'est fait surprendre mardi soir par le promu lyonnais. Privés de David Konecny et Nuno Pinheiro, les Tourangeaux n'étaient semble-t-il pas prêts et Lyon n'a pas raté l'occasion
##fr3r_https_disabled##Auteur d'un triplé Coupe-Championnat-Supercoupe la saison dernière, Tours reste cependant le grand favori de la Ligue A de volley-ball messieurs. 

Le club aux quatre titres de champion et aux sept coupes de France a survolé le championnat hexagonal l'an passé terminant en tête de la phase régulière avec douze points d'avance sur l'Arago de Sète et ce, en ne concédant que quatre défaites. 

Le club d'Indre-et-Loire a perdu l'un de ses éléments moteurs en la personne de son réceptionneur-attaquant Emmanuel Ragondet, parti à Ajaccio. Pour remplacer l'international français, l'Américain Jayson Jablonsky (28 ans, 1,98m) est arrivé en provenance de Ljubljana. 

Le Paris Volley restera l'un des principaux rivaux de Tours cette saison. Le club de la capitale pourra notamment compter sur un nouveau passeur de très bon niveau en la personne de l'Espagnol Guillermo Hernan, sans oublier les Serbes Goran Maric et Marko Ivovic. Sète. Sans oublier Narbonne, Cannes, renforcé entre autres par Guillaume Samica, et Rennes, qui a néanmoins perdu son libero fétiche Jenia Grebennikov.  
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tours volley-ball sport volley-ball